Jacques Prevert

(4 February 1900 – 11 April 1977 / Neuilly-sur-Seine)

Le désespoir est assis sur un banc


Dans un square sur un banc
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe
Il a des binocles un vieux costumes gris
Il fume un petit ninas il est assis
Et il vous appelle quand on passe
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder
Il ne faut pas l'écouter
Il faut passer
Faire comme si on ne le voyais pas
Comme si on ne l'entendais pas
Il faut passer presser le pas
Si vous le regardez
Si vous l'écoutez
Il vous fait signe et rien ni personne
Ne peut vous empêcher d'aller vous asseoir près de lui
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez attrocement
Et l'homme continue de sourire
Et vous souriez du même sourire
Exactement
Plus vous souriez plus vous souffrez
Atrocement
Plus vous souffrez plus vous souriez
Irrémédiablement
Et vous restez là
Assis figé
Souriant sur le banc
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent
Tranquillement
Des oiseaux s'envolent
Quittant un arbre
Pour un autre
Et vous restez là
Sur le banc
Et vous savez vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement
Comme ces passants
Que jamais plus vous ne vous envolerez
Quittant un arbre pour un autre
Comme ces oiseaux.

Submitted: Sunday, May 06, 2012

Do you like this poem?
1 person liked.
0 person did not like.

Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?

Comments about this poem (Le désespoir est assis sur un banc by Jacques Prevert )

Enter the verification code :

There is no comment submitted by members..

Trending Poets

Trending Poems

  1. The Road Not Taken, Robert Frost
  2. I Know Why The Caged Bird Sings, Maya Angelou
  3. If You Forget Me, Pablo Neruda
  4. If, Rudyard Kipling
  5. Stopping by Woods on a Snowy Evening, Robert Frost
  6. Annabel Lee, Edgar Allan Poe
  7. Sonnet XVII, Pablo Neruda
  8. Deepavu Ninnade.. Gaaliyu Ninnade.., K. S. Narasimhaswamy
  9. Still I Rise, Maya Angelou
  10. Do Not Go Gentle Into That Good Night, Dylan Thomas

Poem of the Day

poet Tu Fu

Tonight at Fu-chou, this moon she watches
Alone in our room. And my little, far-off
Children, too young to understand what keeps me
Away, or even remember Chang'an. By now,

...... Read complete »

 

Modern Poem

poet Francis Ledwidge

 
[Hata Bildir]