Pernette Du Guillet

(1520-1545 / France)

Prenez le cas que, comme je suis vôtre - Poem by Pernette Du Guillet

Prenez le cas que, comme je suis vôtre -
Et être veux - vous soyez tout à moi :
Certainement par ce commun bien nôtre
Vous me devriez tel droit que je vous dois.

Et si Amour voulait rompre sa Loi,
Il ne pourrait l'un de nous dispenser,
S'il ne voulait contrevenir à soi,
Et vous, et moi, et les Dieux offenser.

Listen to this poem:

Comments about Prenez le cas que, comme je suis vôtre by Pernette Du Guillet

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Friday, November 2, 2012

Poem Edited: Friday, November 2, 2012


[Report Error]