Claude de Malleville


Rondeau 3 - Poem by Claude de Malleville

On lui fait faire plus de traits
Que jadis Lise n'en a faits;
Le bruit court qu'elle est mercenaire
Et va tous les jours d'ordinaire
Pour semettre en vente au Palais.

On dit qu'elle prend des poulets,
Se laisse baiser aux valets;
Bref, tous le pis qu'on lui peut faire
On lui fait.

Que la médisance a d'attraits!
Chacun s'y délecte, et jamais
Ne la croit fausse ou téméraire;
Cependant je sais le contraire :
Elle ne fait point cela, mais
On lui fait.


Comments about Rondeau 3 by Claude de Malleville

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, November 15, 2012



[Report Error]