Claude de Malleville


Sonnet - Poem by Claude de Malleville

Quel crime ai-je commis quand je vous ai baisée
Qui vous doive obliger à désirer ma mort?
Juger plus doucement d'un amoureux effort,
Ou de trop de rigueur vous serez amusée.

Mais quoi? vous revenez d'amour tout embrasée
Et me tendant les mains avec un doux transport :
« Mon coeur, me dites-vous, je vous aime si fort
Que d'un autre baiser je veux être apaisée. »

O qu'Amour est un Dieu digne d'être suivi!
Depuis qu'à son pouvoir je me suis asservi,
Par combien de faveurs ai-je vu sa clémence!

Son coeur à nos plaisirs est si fort attaché
Qu'il excuse le mal lorsque l'on recommence
Et pour la pénitence ordonne le péché.


Comments about Sonnet by Claude de Malleville

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, November 15, 2012



[Report Error]