Andre Marie de Chenier

(30 October 1762 – 25 July 1794 / Istanbul)

Andre Marie de Chenier Poems

41. La Jeune Tarentine 4/12/2010
42. Les Jardins 4/12/2010
43. Le Satyre Et La Flute 4/12/2010
44. Le Malade 4/12/2010
45. Mon Visage Est Fletri 4/12/2010
46. O Jours De Mon Printemps 4/12/2010
47. Quand Au Mouton Belant 4/12/2010
48. Pasiphae 4/12/2010
49. Sans Parents, Sans Amis 4/12/2010
50. Neere 4/12/2010
51. Dryas 4/12/2010
52. Bacchus 4/12/2010
53. Ainsi, Lorsque Souvent 4/12/2010
54. Ah! Prends Un Coers Humain 4/12/2010
55. Blanche Et Douce Colombe 4/12/2010
56. Chanson Des Yeux 4/12/2010
57. Ami, Chez Nos Francois 4/12/2010
58. Au Chevalier De Pange 4/12/2010
59. La Frivolite 4/12/2010
60. Hermes 4/12/2010
61. Fumant Dans Le Cristal 4/12/2010
62. A Le Brun Et Au Marquis De Brazais 4/12/2010
63. La Jeune Captive 4/12/2010
64. Erichthon 4/12/2010
65. Allez, Mes Ver, Allez 4/12/2010
66. Aux Deux Freres Trudaine 4/12/2010
67. A Marie-Anne-Charlotte Corday 4/12/2010
68. Aux Freres De Pange 4/12/2010
69. Hercule 4/12/2010
70. Hylas 4/12/2010
71. Ah! Je Les Reconnais 4/12/2010
72. A Vesper 4/12/2010
73. De Nuit, La Nymphe Errante 4/12/2010
74. Eh Bien! Je Le Voulais 4/12/2010
75. A La Sante 4/12/2010
76. Fille Du Vieux Pasteur 4/12/2010
77. A Versailles 4/12/2010
78. Comme Un Dernier Rayon 4/12/2010
79. A L’hirondelle 4/12/2010
80. Ode To Marie-Anne-Charlotte Corday 1/1/2004

Comments about Andre Marie de Chenier

There is no comment submitted by members..
Best Poem of Andre Marie de Chenier

Comme Un Dernier Rayon

Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre
Animent la fin d'un beau jour,
Au pied de l'échafaud j'essaye encor ma lyre.
Peut-être est-ce bientôt mon tour;
Peut-être avant que l'heure en cercle promenée
Ait posé sur l'émail brillant,
Dans les soixante pas où sa route est bornée,
Son pied sonore et vigilant,
Le sommeil du tombeau pressera ma paupière.
Avant que de ses deux moitiés
Ce vers que je commence ait atteint la dernière,
Peut-être en ces murs effrayés
Le messager de mort, noir recruteur des ombres,
Escorté d'infâmes soldats,
Ébranlant de ...

Read the full of Comme Un Dernier Rayon

A Vesper

O quel que soit ton nom, soit Vesper, soit Phosphore,
Messager de la nuit, messager de l'aurore,
Cruel astre au matin, le soir astre si doux!
Phosphore, le matin, loin de nos bras jaloux,
Ta fais fuir nos amours tremblantes, incertaines,
Mais le soir, en secret, Vesper, tu les ramènes,
La vierge qu'à l'hymen la nuit doit présenter
Redoute que Vesper se hâte d'arriver.
Puis, au bras d'un époux, elle accuse Phosphore