Pernette Du Guillet

(1520-1545 / France)

Dames, s'il est permis - Poem by Pernette Du Guillet

Dames, s'il est permis
Que l'amour appetisse
Entre deux coeurs promis,
Faisons pareil office :
Lors la légèreté
Prendra sa fermeté.

S'ils nous disent volages
Pour nous en divertir :
Assurons nos courages
De ne nous repentir,
Puis que leur amitié
Est moins, que de moitié.

Se voulant excuser,
Que leur moitié perdue
Peut ainsi abuser
Tant qu'elle soit rendue :
La loi pour nous fut faite
Empruntant leur défaite.

Si j'eusse été apprise
Comme il fallait aimer,
je n'eusse été reprise
Du feu trop allumer
Qu'éteindre j'ai bien su,
Quand je l'ai aperçu.

Ne nous ébahissons
Si le vouloir nous change :
Car d'eux nous connaissons
La vie tant étrange,
Qu'elle nous a permis
Infinité d'amis.

Mais puis qu'occasion
Nous a été donnée,
Que notre passion
Soit à eux adonnée :
Amour nous vengera,
Quand foi les rangera.

Listen to this poem:

Comments about Dames, s'il est permis by Pernette Du Guillet

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Friday, November 2, 2012



[Report Error]