Claude de Malleville


Sonnet 2 - Poem by Claude de Malleville

Ce miroir où chacun contemple sa figure
Fut en Chypre autrefois un Peintre si vanté
Que le bruit de son art jusqu'aux astres monté
Fit avecque raison étonner la nature.

Vénus dans ses vergers le trouvant d'aventure
Le voulut obliger à peindre sa beauté;
Mais, étant de son fils indignement traité,
L'insolent refusa de faire sa peinture.

La Déesse qui vit ce jeune audacieux
Mépriser follement les flammes de ses yeux,
Changea par un dépit son corps en cette glace,

Et, donnant cet exemple à ses autres sujets,
Ordonna contre lui, pour punir son audace,
Qu'il représenterait toute sorte d'objets.


Comments about Sonnet 2 by Claude de Malleville

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, November 15, 2012



[Report Error]