Guillaume Apollinaire

(26 August 1880 – 9 November 1918 / Rome)

Guillaume Apollinaire Poems

1. 14 juin 1915 10/11/2012
2. À La Santé 10/10/2012
3. À L'Italie 10/10/2012
4. À Nîmes 10/10/2012
5. À Travers L'Europe 10/10/2012
6. Acousmate 10/10/2012
7. Allons Plus Vite 10/11/2012
8. Annie 4/7/2010
9. Aquarelliste 10/10/2012
10. Arbre 10/10/2012
11. Au Prolétaire 10/10/2012
12. Automne 10/10/2012
13. Automne Malade 10/11/2012
14. Autumn Crocuses 4/19/2012
15. Autumn Ill 4/7/2010
16. C’est Lou Qu’on La Nommait 4/7/2010
17. Carte Postale 10/10/2012
18. C'Est 10/10/2012
19. Chantre 10/10/2012
20. Chef De Section 10/10/2012
21. Chevaux De Frise 10/10/2012
22. Clotilde 4/7/2010
23. Con Large Comme Un Estuaire 10/11/2012
24. Cors De Chasse 10/10/2012
25. Cortège 10/10/2012
26. Crépuscule 10/10/2012
27. Dame 10/10/2012
28. Dans L'Abri-Caverne 10/10/2012
29. De La Batterie De Tir 10/10/2012
30. Désir 10/10/2012
31. Enfance 10/10/2012
32. Exercice 10/10/2012
33. Fête 10/10/2012
34. Fusée 10/10/2012
35. Guerre 10/10/2012
36. Hotels 4/7/2010
37. Hunting Horns 4/7/2010
38. Il Y A 10/10/2012
39. In The Sante 4/19/2012
40. Inscription Pour Le Tombeau Du Peintre Henri Rousseau Douanier 10/10/2012
Best Poem of Guillaume Apollinaire

Marizibill

Dans la Haute-Rue à Cologne
Elle allait et venait le soir
Offerte à tous en tout mignonne
Puis buvait lasse des trottoirs
Très tard dans les brasseries borgnes

Elle se mettait sur la paille
Pour un maquereau roux et rose
C'était un juif il sentait l'ail

[Hata Bildir]