Guillaume Apollinaire

(26 August 1880 – 9 November 1918 / Rome)

Guillaume Apollinaire Poems

1. 14 juin 1915 10/11/2012
2. À La Santé 10/10/2012
3. À L'Italie 10/10/2012
4. À Nîmes 10/10/2012
5. À Travers L'Europe 10/10/2012
6. Acousmate 10/10/2012
7. Allons Plus Vite 10/11/2012
8. Annie 4/7/2010
9. Aquarelliste 10/10/2012
10. Arbre 10/10/2012
11. Au Prolétaire 10/10/2012
12. Automne 10/10/2012
13. Automne Malade 10/11/2012
14. Autumn Crocuses 4/19/2012
15. Autumn Ill 4/7/2010
16. C’est Lou Qu’on La Nommait 4/7/2010
17. Carte Postale 10/10/2012
18. C'Est 10/10/2012
19. Chantre 10/10/2012
20. Chef De Section 10/10/2012
21. Chevaux De Frise 10/10/2012
22. Clotilde 4/7/2010
23. Con Large Comme Un Estuaire 10/11/2012
24. Cors De Chasse 10/10/2012
25. Cortège 10/10/2012
26. Crépuscule 10/10/2012
27. Dame 10/10/2012
28. Dans L'Abri-Caverne 10/10/2012
29. De La Batterie De Tir 10/10/2012
30. Désir 10/10/2012
31. Enfance 10/10/2012
32. Exercice 10/10/2012
33. Fête 10/10/2012
34. Fusée 10/10/2012
35. Guerre 10/10/2012
36. Hotels 4/7/2010
37. Hunting Horns 4/7/2010
38. Il Y A 10/10/2012
39. In The Sante 4/19/2012
40. Inscription Pour Le Tombeau Du Peintre Henri Rousseau Douanier 10/10/2012
Best Poem of Guillaume Apollinaire

Les Colchiques

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s'empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-la
Violatres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

Les enfants de l'école viennent avec fracas

[Hata Bildir]