Guillaume Apollinaire

(26 August 1880 – 9 November 1918 / Rome)

Guillaume Apollinaire Poems

41. Je Pense À Toi 4/7/2010
42. Je T'Écris Ô Mon Lou 10/11/2012
43. La Blanche Neige 10/10/2012
44. La Chanson Du Malaime 4/7/2010
45. La Chèvre Du Tibet 10/11/2012
46. La Cueillette 10/10/2012
47. La Force Du Miroir 10/10/2012
48. La France 10/10/2012
49. La Fuite 10/10/2012
50. La Grâce Exilée 10/10/2012
51. La Jolie Rousse 4/7/2010
52. La Loreley 10/10/2012
53. La Maison Des Morts 10/11/2012
54. La Nuit D'Avril 1915 10/10/2012
55. La Nuit Descend 10/10/2012
56. La Porte 10/10/2012
57. La Souris 10/11/2012
58. La Synagogue 10/10/2012
59. La Tranchée 10/10/2012
60. La Tzigane 10/10/2012
61. La Victoire 10/10/2012
62. L'Adieu 1/13/2003
63. L'Adieu Du Cavalier 10/10/2012
64. L'Assassin 10/10/2012
65. L'Avenir 10/10/2012
66. Le Bestiaire 10/10/2012
67. Le Brasier 10/10/2012
68. Le Chat 10/11/2012
69. Le Départ 10/10/2012
70. Le Dromadaire 10/11/2012
71. Le Larron 10/10/2012
72. Le Lièvre 10/11/2012
73. Le Musicien De Saint-Merry 10/11/2012
74. Le Palais Du Tonnerre 10/10/2012
75. Le Poète 10/10/2012
76. Le Pont Mirabeau 1/13/2003
77. Le Repas 10/10/2012
78. Le Serpent 10/11/2012
79. Le Trésor 10/10/2012
80. Le Vent Nocturne 10/10/2012
Best Poem of Guillaume Apollinaire

Les Colchiques

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s'empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-la
Violatres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

Les enfants de l'école viennent avec fracas

[Hata Bildir]