Guillaume Apollinaire

(26 August 1880 – 9 November 1918 / Rome)

Guillaume Apollinaire Poems

121. Poèmes Divers 10/11/2012
122. Pour Madeleine Seule 4/7/2010
123. Pour Y.B. 4/7/2010
124. Refus De La Colombe 10/11/2012
125. Rencontre 10/11/2012
126. Réponse Des Cosaques Zaporogues Au Sultan De Constantinople 10/11/2012
127. Rhénane D'Automne 1/13/2003
128. Rosemonde 10/11/2012
129. Salomé 10/11/2012
130. Saltimbanques 10/11/2012
131. Schinderhannes 10/11/2012
132. Shadow 4/7/2010
133. Si Je Mourais Là-Bas... 10/11/2012
134. Signe 10/11/2012
135. Simultanéités 10/11/2012
136. Souvenir Des Flandres 10/11/2012
137. Sur Les Prophéties 10/11/2012
138. The Bells 4/7/2010
139. The Bestiary: Or Orpheus’s Procession 4/7/2010
140. The Gypsy 4/7/2010
141. The Ninth Secret Poem 4/19/2012
142. The Sign 4/7/2010
143. The Skirt 4/19/2012
144. The White Snow 4/7/2010
145. There Is 4/7/2010
146. Toujours 10/11/2012
147. Tour 10/11/2012
148. Tristesse D'Une Étoile 10/11/2012
149. Twilight 4/7/2010
150. Un Fantôme De Nuées 10/11/2012
151. Un Oiseau Chante 10/11/2012
152. Un Soir 10/11/2012
153. Un Soir D'Été 10/11/2012
154. Veille 10/11/2012
155. Vendémiaire 10/11/2012
156. Vitam Impendere Amori 4/7/2010
157. Voie Lactée Ô Soeur Lumineuse... 10/11/2012
158. Zone 4/19/2012
Best Poem of Guillaume Apollinaire

Les Colchiques

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s'empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-la
Violatres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

Les enfants de l'école viennent avec fracas

[Hata Bildir]