Aristide Bruant

(1851-1925 / France)

113ème De Ligne - Poem by Aristide Bruant

Quand on est dans la Ligne
On marche tous les jours,
En prenant pour consigne
La gloire et les amours;
Nos troupiers ont l'coeur tendre
Ça les met tous en train,
Aussi faut les entendre
Entonner ce refrain:


R. V'là l'cent-treizièm'qui passe,
Cré nom! quel Régiment!
Faut qu'ça craque ou qu'ça cass'
Quand il marche en avant! (bis)


On est plein de vaillance
Dans ce Régiment-là,
On adore la France,
Bellone et caetera;
Les dames, les grisettes,
En faisant les yeux doux,
Apprenn'nt à leurs fillettes
A chanter avec nous:


R. V'là l'cent-treizièm'qui passe,
Cré nom! quel Régiment!
Faut qu'ça craque ou qu'ça cass'
Quand il marche en avant! (bis)


Certes tout n'est pas rose
L'régim' du Régiment
Par-ci, par-là, vous cause
Plus d'un désagrément:
Souvent, pour la Patrie,
On s'fait trouer la peau,
Mais faut qu'tout l'mond' s'écrie,
En voyant not'Drapeau:


R. V'là l'cent-treizièm'qui passe,
Cré nom! quel Régiment!
Faut qu'ça craque ou qu'ça cass'
Quand il marche en avant! (bis)


Comments about 113ème De Ligne by Aristide Bruant

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Friday, September 24, 2010



[Hata Bildir]