Marcel Aouizerate


A Mon Âge - Poem by Marcel Aouizerate

Si vous êtes toujours marié
A celle qui vous sait tel le verre,
Rien n'a réduit la dette nouée
En son nom: l'union à parfaire.
Et pour un peu que vous puissiez
Confier les dés à Léah
Comme Isaac, leur priant d'en faire
L'usage le plus audacieux,
Vous continuerez de vivre cette joie
Sans quitter la tablée du jeu.
Merci, tous et toutes, de vos voeux.


Comments about A Mon Âge by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Wednesday, August 7, 2013

Poem Edited: Thursday, August 29, 2013


[Hata Bildir]