Marcel Aouizerate


Alea Jacta Est - Poem by Marcel Aouizerate

Le vent soudain dans la cime d'un arbre et

Son angle qui faseye:
Il faut partir,
Il y aura d'autres danses rituelles.

Un chapeau de branches confectionné pour la Pâques
Sera légué à ceux qui restent;
Nous devons nous débarrasser des souvenirs:
Il faut passer la mer.

Passer sa vie en vertiges
Augmente le niveau
Depuis la ligne de séparation
Il faut partir.

Partir sur la voie qui mène
D'Old La Honda
A Tunitas,
Puis de Pescadero à Half Moon Bay,
De la baie à l'aéroport qui attend comme une bête
En éveil, tournée vers la France.


Comments about Alea Jacta Est by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, August 8, 2013

Poem Edited: Wednesday, August 28, 2013


[Hata Bildir]