Marcel Aouizerate


L'Archéologie Au Temps Des Métaphores - Poem by Marcel Aouizerate

Nous lirons un jour sur nos écrans
Les fils d'une autobiographie
Interrompue comme s'arrête
La vie et nous
Découvrirons que presque tout est semblable,
Car les lettons pleurent aussi,
Et chacun finit par régler sa dette
Dans sa propre monnaie.

Nous devinerons en déroulant le parchemin
Autour de son axe de mémoire
Qu'il est impossible d'être juif
Ou noir, ou femme, ou blanc
Et sain d'esprit ou fou, enfant
Ou bête sauvage, dents retroussées au reposoir,
Mais qu'il reste envisageable
D'exister sans l'outil d'un miroir.

Un jour nous saurons que la musique
Etait là avant que la lumière soit
Qu'elle était mathématique
Et trouva à s'incarner
Par nécessité dans l'arithmétique
Des vibrations premières.
Un jour nous relirons d'autres textes
Ecrits dans l'épaisseur du temps
Sur les réseaux sociaux, encombrant
Les services obsolètes de surveillance
Et conservés par acquit.

Nous saurons alors qui étaient
Nos pères, comment ils furent trompés,
Comment ils trichèrent à leur tour,
Avec raison, avec justesse et miséricorde
Avec l'alcool de leur fin.


Comments about L'Archéologie Au Temps Des Métaphores by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Wednesday, November 27, 2013

Poem Edited: Thursday, November 28, 2013


[Hata Bildir]