Marcel Aouizerate


La Discipline - Poem by Marcel Aouizerate

La discipline, celle qui s'apprend,
La route qui s'additionne à Maurepas,
Quand j'en parle, si j'ai l'air de me moquer,
Il n'en est rien, j'ai tenu sur ce méplat.

La discipline, celle qui s'apprend,
D'une vulgarité à siffler dans les chiottes,
Celle qui permet d'acquérir le bien et le prêt,
Puis d'aller du point A au point B,
Quand j'en parle, si j'ai l'air d'en rire,
Il n'en est rien, j'ai bu de son verre.

La discipline, celle qui s'oublie
Les dés dans le poing en s'imaginant
Choisir, au jour de l'an évadant la maltôte,
Si j'ai l'air de pleurer quand j'en parle,
Il n'en est rien, j'ai mangé de son pain.

La discipline, celle que tu m'apprends
A seule fin de parfaire notre union,
Celle qui forme l'esprit, quand j'en parle,
Si j'ai l'air de m'en moquer,
Il n'en est rien et, plutôt que de nous suivre,
Jusqu'à notre dernier été, continuons cette leçon.


Comments about La Discipline by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, January 2, 2014

Poem Edited: Friday, January 3, 2014


[Hata Bildir]