Marcel Aouizerate


Le Tour D'Écrou - Poem by Marcel Aouizerate

Les occasions manquées et les expériences décevantes,
Toutes les réunions foetales vont s'achever sur la Marseillaise.
N'y a-t-il pas de loi simple qui fasse tenir le monde dans ses bornes,
Qui interdise l'occupation simultanée de positions incompatibles?
J'ai entendu des choses stupides avant le scrutin. Au tapissage
Les plus afûtés conseillèrent de ne pas reconnaître
Les visages familiers de la bêtise, car la foudre peut parfois
Tomber au même endroit. Comme je prétends
Ne pas faire mes besoins là où je mange, je réfléchis au moment
De glisser bulletin dans l'urne. Personne n'a jamais vraiment
Expliqué lors d'une campagne électorale le niveau atteint
Dans le département de la prestidigitation:
D'une cacophonie de voix l'art de faire
Vibrer les harmoniques additives, et celui de
La décimation de fantasmes interdits de sortir des isoloirs.
La guirlande méridionale a pris un tour de noeud coulant,
Dans les ensoleillés mouroirs du troisième âge et par l'anomie
Etrangère. Si personne ne s'intéresse au centre, la prochaine
Consultation finira à la gomme-cogne dans les gorges du Verdon.


Comments about Le Tour D'Écrou by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Sunday, March 30, 2014

Poem Edited: Monday, March 31, 2014


[Hata Bildir]