William Makepeace Thackeray

(1811-1863 / India)

Roger-Bontemps - Poem by William Makepeace Thackeray

Aux gens atrabilaires
Pour exemple donne,
En un temps de miseres
Roger-Bontemps est ne.
Vivre obscur a sa guise,
Narguer les mecontens;
Eh gai! c'est la devise
Du gros Roger-Bontemps.

Du chapeau de son pere
Coiffe dans les grands jours,
De roses ou de lierre
Le rajeunir toujours;
Mettre un manteau de bure,
Vieil ami de vingt ans;
Eh gai! c'est la parure
Du gros Roger-Bontemps.

Posseder dans en hutte
Une table, un vieux lit,
Des cartes, une flute,
Un broc que Dieu remplit;
Un portrait de maitresse,
Un coffre et rien dedans;
Eh gai! c'est la richesse
Du gros Roger-Bontemps.

Aux enfans de la ville
Montrer de petite jeux;
Etre fesseur habile
De contes graveleux;
Ne parler que de danse
Et d'almanachs chantans:
Eh gai! c'est la science
Du gros Roger-bontemps.

Faute de vins d'elite,
Sabler ceux du canton:
Preferer Marguerite
Aux dames du grand ton:
De joie et de tendresse
Remplir tous ses instans:
Eh gai! c'est la sagesse
Du gros Roger-Bontemps.

Dire au ciel: Je me fie,
Mon pere, a ta bonte;
De ma philosophie
Pardonne le gaite;
Que ma saison derniere
Soit encore un printemps;
Eh gai! c'est la priere
Du gros Roger-Bontemps.

Vous pauvres pleins d'envie,
Vous riches desireux,
Vous, dont le char devie
Apres un cours heureux;
Vous qui perdrez peut-etre
Des titres eclatans,
Eh gai! prenez pour maitre
Le gros Roger-Bontemps.


Comments about Roger-Bontemps by William Makepeace Thackeray

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Wednesday, April 7, 2010



[Hata Bildir]