Marcel Aouizerate


La Mer S'Ouvre Pour La Femme D'Abraham - Poem by Marcel Aouizerate

Oui, il y aura les valeureux, ceux qui perdront la voix,

Il y aura aussi ceux qui t’ignoreront en cachette
Du fait de leur vie pleine de vertiges,
Il y aura ceux qui doneront raison à l’injustice,
Considérant sur la pointe de leurs genoux
Leur dieu éventuel pour un comptable,

Il y aura ceux qui t’envieront d’avoir pris
En grand leur étroite place de malheur,
Et chercheront la proximité de ces ténèbres
Pour s’approcher des météores,

Il y aura ceux qui te plaindront
Du fait de leur imagination
A l’échelle,

Mais l’important,
Parce que cela arrivera,
C’est de rester vivante,

L’important,
Parce que c’est ce que tu feras,
C’est de garder l’esprit,

L’important,
Parce tu seras celle-là,
C’est d’être la bergère attentive du troupeau.


Comments about La Mer S'Ouvre Pour La Femme D'Abraham by Marcel Aouizerate

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Sunday, April 20, 2014

Poem Edited: Monday, April 21, 2014


[Hata Bildir]