Tristan Corbiere

(1845-1875 / France)

Le Poete Et La Cigale - Poem by Tristan Corbiere

Play Poem Video

Un poète ayant rimé,
IMPRIMÉ
Vit sa Muse dépourvue
De marraine, et presque nue:
Pas le plus petit morceau
De vers ... ou de vermisseau.
Il alla crier famine
Chez une blonde voisine,
La priant de lui prêter
Son petit nom pour rimer.
(C'était une rime en elle)
—Oh! je vous paîrai, Marcelle,
Avant l'août, foi d'animal!
Intérêt et principal.—
La voisine est très prêteuse,
C'est son plus joli défaut:
—Quoi: c'est tout ce qu'il vous faut?
Votre Muse est bien heureuse....
Nuit et jour, à tout venant,
Rimez mon nom.... Qu'il vous plaise!
Et moi j'en serai fort aise.
Voyons: chantez maintenant.


Comments about Le Poete Et La Cigale by Tristan Corbiere

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Friday, September 17, 2010



[Hata Bildir]