Joachim du Bellay

(1525 - 1 January 1560 / Château of La Turmelière, Lire)

Joachim du Bellay Poems

81. Morel, Quand Quelquefois Je Perds Le Temps À Lire 5/16/2012
82. Muse, Qui Autrefois Chantas La Verte Olive 5/16/2012
83. Ne Lira-T-On Jamais Que Ce Dieu Rigoureux 5/16/2012
84. Ne Pense Pas, Bouju, Que Les Nymphes Latines 5/16/2012
85. Ne T'Ébahis, Ronsard, La Moitié De Mon Âme 5/16/2012
86. Non Autrement Qu'On Voit La Pluvieuse Nue 5/16/2012
87. Non Pour Ce Qu'Un Grand Roi Ait Été Votre Père, 5/16/2012
88. Nous Ne Faisons La Cour Aux Filles De Mémoire, 5/16/2012
89. Ny Par Les Bois Les Driades Courantes, 5/16/2012
90. Ô Beaux Cheveux D'Argent Mignonnement Retors ! 5/16/2012
91. Ô Combien Est Heureux Qui N'Est Contraint De Feindre, 5/16/2012
92. Ô Marâtre Nature 5/16/2012
93. Ô Que Celui Était Cautement Sage, 5/16/2012
94. Ô Que Tu Es Heureux, Si Tu Connais Ton Heur 5/16/2012
95. Ô Trois Et Quatre Fois Malheureuse La Terre 5/16/2012
96. On Donne Les Degrés Au Savant Écolier 5/16/2012
97. Ores, Plus Que Jamais, Me Plaît D'Aimer La Muse 5/16/2012
98. Où Que Je Tourne L'Oeil, Soit Vers Le Capitole 5/16/2012
99. Plus Qu'Aux Bords Aetëans Le Brave Fils D'Eson 5/16/2012
100. Plus Riche Assez Que Ne Se Montrait Celle 5/16/2012
101. Puis M'Apparut Une Pointe Aiguisée 5/16/2012
102. Qu'Heureux Tu Es, Baïf, Heureux, Et Plus Qu'Heureux 5/16/2012
103. Quand Ce Brave Séjour, Honneur Du Nom Latin 5/16/2012
104. Quand Cette Belle Fleur Premièrement Je Vis 5/16/2012
105. Quand Je Te Dis Adieu, Pour M'En Venir Ici 5/16/2012
106. Quand Je Voudrai Sonner De Mon Grand Avanson 5/16/2012
107. Que Dirons-Nous, Melin, De Cette Cour Romaine 5/16/2012
108. Que Ferai-Je, Morel ? Dis-Moi, Si Tu L'Entends 5/16/2012
109. Je Ne Veux Feuilleter Les Exemplaires Grecs 5/16/2012
110. Il Fait Bon Voir, Paschal, Un Conclave Serré 5/16/2012
111. Loyre Fameux, Qui Ta Petite Source 5/16/2012
112. Prélat, À Qui Les Cieux Ce Bonheur Ont Donné 5/16/2012
113. Panjas, Veux-Tu Savoir Quels Sont Mes Passe-Temps 5/16/2012
114. Par Armes Et Vaisseaux Rome Dompta Le Monde 5/16/2012
115. N'Étant De Mes Ennuis La Fortune Assouvie 5/16/2012
116. Maraud, Qui N'Es Maraud Que De Nom Seulement, 5/16/2012
117. Mars, Vergogneux D'Avoir Donné Tant D'Heur 5/16/2012
118. Digne Fils De Henri, Notre Hercule Gaulois, 5/16/2012
119. De Voir Mignon Du Roi Un Courtisan Honnête, 5/16/2012
120. Dedans Le Ventre Obscur, Où Jadis Fut Enclos 5/16/2012
Best Poem of Joachim du Bellay

A Sonnet To Heavenly Beauty

If this our little life is but a day
In the Eternal, - if the years in vain
Toil after hours that never come again, -
If everything that hath been must decay,
Why dreamest thou of joys that pass away,
My soul, that my sad body doth restrain?
Why of the moment’s pleasure art thou fain?
Nay, thou hast wings, - nay, seek another stay.

There is the joy whereto each soul aspires,
And there the rest that all the world desires,
And there is love, and peace, and gracious mirth;
And there in the most highest heavens shalt thou
Behold the Very Beauty, ...

Read the full of A Sonnet To Heavenly Beauty

A Vow To Heavenly Venus

We that with like hearts love, we lovers twain,
New wedded in the village by thy fane,
Lady of all chaste love, to thee it is
We bring these amaranths, these white lilies,
A sign, and sacrifice; may Love, we pray,
Like amaranthine flowers, feel no decay;
Like these cool lilies may our loves remain,
Perfect and pure, and know not any stain;
And be our hearts, from this thy holy hour,

[Report Error]