poet Arsène Houssaye

Arsène Houssaye

Aline

J'ai vu sur la colline,
Pieds nus, cheveux au vent,
Aline
Qui s'en allait rêvant.

Les roses éphémères
Couronnaient son beau front.
Chimères
Qui s'évanouiront.

J'ai vu sur la colline,
Le sein tout palpitant,
Aline
Qui s'en allait chantant.

Riant de la rebelle,
Un soldat avait pris
La belle :
L'innocence a son prix.

J'ai vu sur la colline,
Son chagrin était grand !
Aline
Qui s'en allait pleurant.

Le soldat infidèle
Buvait, en vert galant,
Loin d'elle,
L'amour et le vin blanc.

J'ai vu sur la colline
Une fosse au printemps :
Aline
Y dormait pour longtemps.

Revint le mauvais hôte
Au seuil qu'il assiégea ;
Bien haute
L'herbe y poussait déjà.


Poem Submitted: Wednesday, November 7, 2012
Poem Edited: Wednesday, November 7, 2012

Add this poem to MyPoemList

Rating Card

3,3 out of 5
7 total ratings
rate this poem

Comments about Aline by Arsène Houssaye

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?