Georges de Brébeuf


De quelle manière le péché anéantit l'homme - Poem by Georges de Brébeuf

' Vien vien, me dites-vous, appaiser ma colere,
Change en respect tous tes mépris,
J'ai toûjours de l'amour, et je suis toûjours Pere
Ne veux-tu plus estre mon fils ?

Si tu n'aimes un Pere, au moins redoute un Juge,
Prens toy-mesme pitié de toy ;
Contre moy quel moyen de trouver un refuge,
Si tu n'en cherches pas en moy ? '

Mon coeur stupide et froid à des soins si propices
Ne vous montre que ses dédains,
Le mépris de vos loix fait toutes mes délices,
Et ma perte tous mes desseins.

Du remords inspiré l'officience atteinte
Fait sur moy peu d'impression,
Je n'écoûte pour vous, ny l'amour ny la crainte,
Ny pour moy la compassion.

Ainsi honteusement je voy couler mon âge
Dans les soins de la vanité,
Et je perds des moments dont le prudent usage
Me devoit une Eternité.

Au lieu de m'assurer une gloire immortelle,
Qui ne peut jamais se ternir,
Je m'assure des maux dont la rigueur cruelle
Ne peut ny changer ny finir.

Parlez-moy donc si haut qu'enfin je vous entende,
Réveillez un coeur hébété,
Ou tonnez, s'il le faut, afin que j'apprehende
Le couroux d'un Dieu rebuté.

Que je vous puisse aimer comme un Dieu tout aimable,
Qui m'a comblé de ses bien-faits,
Et vous craindre en tout temps comme un Dieu redoutable
Qui peut me perdre pour jamais.

Que mon esprit soûmis ne goûte point d'amorce
Qu'à se ranger sous vostre Loy,
Que je me donne à vous, et qu'ainsi je vous force
A vous donner enfin à moy.

C'est de mes voeux enfin le seul que j'entretienne,
Luy seul va faire tous mes soins,
Et quelque autre succez qui me flatte ou m'avienne,
Je ne puis me passer à moins.

Pardonnez-moy, Seigneur, cette ardeur vehemente ;
C'est un feu que vous m'inspirez,
C'est vous qui dans mon coeur avez mis cette attente,
Et c'est vous qui la remplirez.


Comments about De quelle manière le péché anéantit l'homme by Georges de Brébeuf

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Thursday, October 18, 2012



Famous Poems

  1. Still I Rise
    Maya Angelou
  2. The Road Not Taken
    Robert Frost
  3. If You Forget Me
    Pablo Neruda
  4. Dreams
    Langston Hughes
  5. Annabel Lee
    Edgar Allan Poe
  6. If
    Rudyard Kipling
  7. Stopping By Woods On A Snowy Evening
    Robert Frost
  8. Do Not Stand At My Grave And Weep
    Mary Elizabeth Frye
  9. I Do Not Love You Except Because I Love You
    Pablo Neruda
  10. Television
    Roald Dahl
[Report Error]