Soleil Poem by Joseph Julien Guglielmi

Soleil

Soleil
soleillot
qui courait sur la vitre

qu'il chantait
qu'il lisait
le corps astral

de la verge
en vertu du principe
de non coïncidence de soi et soi

COMMENTS OF THE POEM

Do Not Stand At My Grave And Weep

BEST POEMS
BEST POETS
READ THIS POEM IN OTHER LANGUAGES
Close
Error Success