Poétesse

Entre les vallées de l'abstraction
Elle se couche avec ses propres désirs
Dans la taille du dédain elle s'enchante

Elle touche le fruit de la passion
Et tournant votre nectar dans les mots sans honte

Pour dominer sa lascivité
Pour sentir son bouillonnement de veines
Pour émanciper son existence

Ainsi, elle matérialise son indépendance
Ainsi, elle tourne plaisant toutes les pestes
Ainsi, elle se juge VIVANT! ! !

READ THIS POEM IN OTHER LANGUAGES
COMMENTS OF THE POEM

If