Margaret Kollmer

Rookie - 9 Points (South Africa)

L’histoire De Ma Voisine Au Jardins D' Hall. - Poem by Margaret Kollmer

Ma voisine, qui habite à numero onze, a gauche de mon appartement, est une dame trop, trop bizarre. Elle a fait les grand efforts de nous au Jardins Howick de rire et rire. Peut-etre nous sommes quelque temps une petite injuste, mais c’est la vie. Certainment, nos voisine s’appelle est Marie, mais pas de Marie Antoinette!

Ne quelqu’un pas comprends pourquoi Marie si trop changer, depuis son cinquieteme ans. Quelque temps, Marie, elle, ‘performe’ une chose de trop drole……ou bien une chose de trop triste. Dependre de vous l’etrange dame etre son amie…… ou son ennemie!

Visualisez la scene hier soir: Benoni dans l’hiver. Le balcon de Palais de Justice au coin d’avenue Harper et la rue de la Mer.

Marie, elle, est resplendissant dans une robe bleu et vert. La jupe est comme une ‘crinoline’ avec beaucoup des ruches. Mais cette jupe est trop gros. Peut-etre parce que Marie, la, aussi trop gros!

Ensuite, Marie porte une grande, jeune chapeau avec une etendue des rose plumes de l’autruches. Alors, elle est verite une vu de vu! C’est possible elle pense elle est une artiste de Folies Bergere! Mais c’est ici, quand le similarite fini.

Marie reste dans une table a le balcon pendant tant de monde de la citee assemblent dans la place au dessous; les yeux se leverent et qu’ils regardent Marie avec horreur quand elle commence de parler.

‘Donnent-ils gateau! ’ rigole Marie dans une crise de nerfs, ‘le pain est pour les oiseaux! ’

Tiens! Quelqu’un est tres gene. Soudainment, arrivent les gens d’eglise. Le situation ne pas une pour les gendarmerie, disent les dames en accord. Vive les dames!

‘Permettons nous Madame, ’ dit le pasteur, dans une effort de Marie calme, ‘nous voulons vous d’accompagner a la chez Madame a les Jardines de Howick.’

Le pasteur, lui, regarde Marie pour un temps bref. Ensuite, il s’estimer le possibilite de Marie d’avoir elle se convulser.

‘C’est faire de chaude aujourdui, Madame, ’ dit il s’inquiete.

‘Alors! ’ proteste Marie, ‘je suis jamais chaude. Je demande mon mari venir ici dans un instant! Je le lui donnerais quand il arrive! ’

(Moi, je me demande pourquoi quelque personne ne decapiter pas l’impromptu ‘Marie Antoinnette.’) Je pense, moi meme aussi ‘performe’ faire la comedie comme Madame Defarge…. parce que pendant le grand fracas, je tricoter, tricoter, tricoter. ……..)

Tiens! …… Je digresse!

Quand le pauvre homme arrive, pensez vous que Marie est hereuse? Non, non, non! Mais ne gens pas est suprisee. Moi, non plus! Non, la scene devenir encore pire!

Marie se cache sous la table dans le balcon.

‘Tu! ’ elle hurle a son mari, ‘tu est le raison nos enfants sont trop villein! ’

Son mari, lui, mettre sa mains dans sa visage. Il est tres fatigue.

‘Mon Dieu, ’ dit il avec resignation ‘c’est ne pas de rigeur pour un homme d’avoir une femme qu’est si mal a la tete comme tu! C’est vraiment un inditement de Seigneur, lui.’

Les gendamerie accompagnent Marie dans l’ambulance.
‘Je sera de retour…je sera! Je sera! ’ hurle nos ‘Madame de Guillotine’ pendant l’ambulance departe.

Il y a maintenant longtemps depuis cette jour. ‘Marie Antoinette’ n’habite pas encore a les Jardins de Howick. Sa nouvelle appartement est une place de refuge pour le monde nigaude et le nom de sa nouvelle maison est ‘Chez Shady Pines.’ Ooh la!

‘Quel domage! ’ direz vous, mes amis?

‘Quel plaisir! ’ dit sa ‘triste’ mari, quand il s’approcher beaucoup de jolies jeunes dames au le grande magasin de Benoni-sur-la-Mer!

Tant pis!
September 1998

Note: This was an essay for a French examination. I have not put in all the necessary French punctuation because I can never remember if the accents are grave or acute and so on but one day I shall return and do it all properly so if there are any French folk reading this, please forgive me... I am but a young pup in this beautiful language of the heart: -)


Comments about L’histoire De Ma Voisine Au Jardins D' Hall. by Margaret Kollmer

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags

What do you think this poem is about?



Poem Submitted: Sunday, March 30, 2008

Poem Edited: Monday, April 26, 2010


[Report Error]