Kong Yin


Simple Heart - Poem by Kong Yin

<< Simple Heart>> by Kong-Yin


First Section: Spring
Première Section: Le Printemps
* * * * * * * *
Sorrow is a spring shower falling.
I have no umbrella. Le chagrin est comme une pluie printanière.
Je n’ai pas de parapluie.

* * * * * * * *
Barely have I sown the seed
when a forlorn cuckoo sings.
Does it see in another space
its bitter fruits?
Rarement ai- je semé la graine,
lorsqu’un coucou chante tristement.
Est-ce qu’il voit dans un espace autre
ses fruits amères?

* * * * * * * *
I am afraid
my thumping heart who longs for you
is overheard by others
like heavy rain drops in a quiet night.
Ma peur est que
mon cœur qui vibre pour toi
soit entendu par tous
comme de grosses gouttes de pluie
dans une nuit tranquille.

* * * * * * * *
My joy is a woodpecker in dense woods.
I hear her melodies,but fail to find her whereabouts.
Ma joie s’apparente à un pic dans une forêt dense.
J'entends ses mélodies
mais je ne sais où il se trouve.

* * * * * * * *
“You wicked rain!
Why wake me up at midnight? ”
Your laughter splashes on the ground:
“Hurry up! He is on his way! ”
« Méchante pluie!
Pourquoi me réveilles-tu à minuit? »
Ton rire fait échos sur le sol:
« Dépêches-toi! Il est en chemin! »




* * * * * * * *
When an apple is ripe,
Gravity beckons it.
I ask Newton:
When my love is ripe,
will my gravity
beckon to me?
Quand une pomme est mûre,
la gravité lui fait signe.
Je demande à Newton:
lorsque mon amour est mûr,
est-ce que ma gravité
me fera signe?

* * * * * * * *
Physicists, please help me to calculate:
what velocity do I need to escape the
unintended pull of his gravity?
What wavelength will my electromagnetic
radiation need to register in his eye?
Chers physiciens, aidez-moi à calculer:
de quelle force ai-je besoin
pour échapper à l'attraction involontaire de sa gravité?
et de quelle longueur d'onde mon rayonnement électromagnétique a besoin
pour s'inscrire dans ses yeux?

* * * * * * * *
On top of the cliff
among blazing azaleas,
your butterfly eyes
flutter with mischief.
Au sommet de la falaise,
parmi les azalées scintillantes,
tes yeux papillon
clignent de malice.

* * * * * * * *
Your smiling eye is a Black Hole.
Within its pull,
I am in a bottomless cell.
Ton œil souriant cache un trou noir.
De par son attraction,
Je tombe dans une cellule sans fond.

* * * * * * * *
My dream’s door shuts tightly
when you walk by.
Your chant opens it wide.
La porte de mes rêves se referme étroitement
quand tu passes.
Ton chant l'ouvre toute grande.



* * * * * * * *
Your gentle silky glance entangled me.
The more I struggle,
the tighter I am attached.
Ton regard doux et soyeux
m’a enveloppée.
Plus je lutte,
plus étroitement je suis attachée.

* * * * * * * *
My only wager is youth.
If I lose
tell me how to subsist.
Mon pari repose sur ma jeunesse.
Si je le perds,
dis-moi comment subsister.

* * * * * * * *
I saw you only momentarily,
yet you rest on all I behold.
Je ne t’ai vu que brièvement,
pourtant tu apparaîs sur tout ce que je vois.

* * * * * * * *
I pray: The poems for you I wrote
are showers tender and sweet,
pouring on your parched field.
Je prie:
les poèmes que je t'ai écrits
sont des pluies tendres et douces,
que je déverse sur ton champ aride.

* * * * * * * *
A palm-folded tulip am I
under the moonlight on my knees,
quietly and sweetly facing afar,
praying for a secret dream.
Je suis une tulipe pliée en deux,
à genoux au clair de la lune,
regardant tranquillement et doucement au loin,
priant pour un rêve secret.

* * * * * * * *
Over the wilderness of my heart,
brushed by your smile,
tender sprouts steal up.
À l’intérieur de mon cœur aride,
caressé par ton sourire,
poussent de tendres bourgeons.



* * * * * * * *
An aggressive vine you are,
trailing on my lonesome wall.
With a sigh, I watch you invade
space I have long defended.
Tu es une vigne agressive,
grimpant sur mon mur solitaire.
Avec un soupir, je te regarde
envahir l'espace que j'ai longtemps défendu.

* * * * * * * *
Carelessly, you threw a jasmine at me,
and all my life, the fragrance lingers.
Even my dreams do not let go.
Inconsciemment, tu m’as jeté un jasmin,
et pendant toute ma vie, le parfum persiste.
Même mes rêves le retiennent.

* * * * * * * *
Out of your smile, a feather falls,
tickling the softest spot in my heart.
De ton sourire, une plume tombe,
chatouillant le lieu le plus doux de mon cœur.

* * * * * * * *
We are in love
for we dream two dreams.
Nous nous aimons
parce que nous rêvons deux rêves.

* * * * * * * *
My heart arrived early for our date,
but my courage is still on its way.
Mon cœur est arrivé en avance pour notre rendez-vous,
mais mon courage est encore en chemin.

* * * * * * * *
I am the blue-tailed bird
with nothing to offer.
In my beak, I carry love
like straw, piece by piece,
to build your nest.
Je suis l’oiseau avec une queue bleue
ne pouvant rien t’offrir.
Dans mon bec, je transporte l'amour
comme des pailles, unes à unes,
pour construire ton nid.


* * * * * * * *
Do you love me? ”I asked.
Without a word,
you turned toward me,
the tenderness in your eyes,
like cherry blossoms,
showering the ground.
Je t’ai demandé: «M'aimes-tu? »
Sans un mot,
tu t’es tourné vers moi,
la tendresse dans tes yeux,
comme des fleurs de cerisier
tombant sur le sol.

* * * * * * * *
I pray your love for me
is carried like the squirrel.
Though startled,
he runs along with
the pinecone in his mouth.
Je prie que ton amour pour moi
soit transporté comme le fait l'écureuil.
Bien que surpris,
il court avec
la pomme de pin dans sa bouche.


Second Section: Summer
La Deuxième Section: l’Été

* * * * * * * *
Not a soul on the moonlit beach
except for two lines of thin footprints
leading to an invisible place,
like a crab hauling a heavy shell
heading towards nowhere
Pas une âme ressentie sur la plage éclairée par la lune,
si ce n’est ces deux lignes que nos pas ont formées, et qui mènent vers un endroit invisible,
comme un crabe se dirigeant vers le néant
avec sa coquille lourde.

* * * * * * * *
Soul thrashes the chain,
crying aloud in despair,
knowing not the one with ears
has become hearing-impaired.
L’âme martèle la chaîne,
criant au désespoir,
ne sachant pas que celui avec les oreilles
est devenu sourd.



* * * * * * * *
As soon as I know where I am from
and where to go,
I can be an attentive tourist,
but do I really know where I am from
or where to go?
Dès que je sais d'où je viens et où je vais,
je peux être une touriste attentive,
mais est-ce que je sais vraiment d’où je suis et où je vais?

* * * * * * * *
My wish is a toy in a child’s hands.
Once obtained, a new one is longed for.
Mon souhait s’apparente à un jouet dans les mains d'un enfant.
Aussitôt obtenu, un nouveau est désiré.

* * * * * * * *
If particle-antiparticle pairs annihilate
each other upon contact,
on which path does my sorrow need to
travel to meet its anti-sorrow?
Si les paires de particule-antiparticule s'annihilent mutuellement en cas de contact,
sur quel chemin mon chagrin doit-il se diriger pour trouver son anti-chagrin?

* * * * * * * *
You do not recognize me,
despite our frequent meeting in my dreams.
Tu ne me reconnais pas,
en dépit de nos rencontres fréquentes
dans mes rêves.

* * * * * * * *
We bought different tickets,
heading for the same place.
Nous avons acheté des billets différents
pour nous rendre au même endroit.

* * * * * * * *
My sorrow put on a dazzling dress,
waiting to dance with your first light.
Mon chagrin a mis une robe éclatante,
dans l’attente d’une danse à ta première apparition.

* * * * * * * *
In the pitch-dark night,
the flickering stars in your eyes
left me with something
and carried something away.
Dans la nuit obscure,
les étoiles étincelantes dans tes yeux
m'ont laissé quelque chose,
et m’en ont repris d’autres.

* * * * * * * *
If two eggs smash together,
and only one of them breaks,
between you and me, who will be first?
* * * * * * * *
Si deux œufs s’entrechoquent,
et qu’un seul ne se casse,
Entre toi et moi,
qui sera le premier à être brisé?

* * * * * * * *
My worries are the shrubs
quietly fencing the front of my house.
The moment trimmed, they re-grow.
Mes inquiétudes vont vers les arbustes
qui protègent paisiblement ma maison.
Au moment même où ils sont taillés, ils repoussent.


* * * * * * * *
Leading my perplexity
like a new dog on a leash,
I pace
in darkness aimlessly.
Je tiens ma perplexité dans la main
comme un nouveau chien en laisse,
marchant sans but
dans l'obscurité.

* * * * * * * *
You linger for me
on the other bank of the river,
but I see not the bridge
bringing me to your embrace.
Tu t'attardes pour moi
sur l'autre rive du fleuve,
mais je ne vois pas le pont
qui me mène à tes bras.

* * * * * * * *
The song unfinished between us
is a kite broken in the wind,
desperately seeking shelter.
La chanson inachevée entre nous
est comme un cerf-volant balayé par le vent,
cherchant désespérément un abri.

* * * * * * * *
To my long ago written letters
you have not replied.
Are you too distant,
or was the address incorrect?
Tu n’as pas encore répondu
à mes lettres écrites il y a belle lurette
Es-tu si éloigné que ça,
ou ai-je la mauvaise adresse?

* * * * * * * *
I want to know you but unable.
I forgot to remove my own veil.
Je veux te connaître mais j’en suis incapable,
J’ai oublié d'enlever mon voile.

* * * * * * * *
When afar
you are a vague fog that enrobes me.
When near
you are a blazing fire that consumes me.
De loin,
tu ressembles à un brouillard vague qui m’enrobe.
De près,
Tu es un feu ardent qui me consume.

* * * * * * * *
Galileo says
two balls strike the ground simultaneously.
Yet between joy and sorrow,
why do I first receive the latter sphere?
Galileo dit
deux boules touchent le sol simultanément.
Pourtant, entre la joie et le chagrin, pourquoi dois-je d'abord recevoir cette dernière sphère?


* * * * * * * *
I wish my sorrows were planets
sucked in by a black hole,
vanishing instantly
without a trace.
Je souhaite
que ma douleur soit semblable à des planètes
aspirées par un trou noir,
disparaissant instantanément
sans laisser aucune trace.



* * * * * * * *
You are universal gravity,
dominating every episode of my life
with an air of innocence.
Tu représentes la gravitation universelle,
dominant tous les épisodes de ma vie
avec un air d’innocence.

* * * * * * * *
I am sorry
not for loving you
but for startling you
with my love.
Je suis désolée,
non pas de t'aimer
mais de te surprendre
avec mon amour.

* * * * * * * *
You and I
are two precipices standing apart.
We seem separated,
though sharing the same base.
We seem close,
but only our shadows meet.
Toi et moi
sommes deux précipices se tenant l'un en face de l'autre.
Nous semblons séparés, mais nous sommes sur une même base.
Nous apparaissons proches, mais seules nos ombres se touchent.

* * * * * * * *
What crushes the heart
is not time, but longing.
What blinds the eye
is not darkness, but infatuation.
Ce qui terrasse le cœur,
Ce n'est pas le temps, mais la nostalgie.
Ce qui rend aveugle,
Ce n'est pas l'obscurité, mais l'entichement.

* * * * * * * *
Fissures carved on my body by sufferings
allow easy passage of your soft breeze.
Les souffrances sculptèrent des fissures sur mon corps
pour le passage de ta brise douce.

* * * * * * * *
I did not die that night after all
for I beheld a star holding my soul.
Après tout, je ne suis pas morte cette nuit-là,
car je voyais une étoile tenir mon âme.

* * * * * * * *
The book I wrote
is too heavy for me to carry,
condensing forty years of struggle.
Le livre que j'ai écrit est trop lourd à porter,
C’est un condensé de quarante ans de lutte.

* * * * * * * *
The shortest distance between two points
is a straight connecting line.
Where is my straight line to you?
La distance la plus courte entre deux points
est une ligne droite.
Alors, où est la ligne droite qui me mène à toi?

* * * * * * * *
Is the sleeping Buddha
hidden today on a mountain
by clouds or my eyes?
Le Bouddha endormi est-il caché aujourd'hui dans une montagne par les nuages ou par mes yeux?


* * * * * * * *
I finally understood:
my unhappiness resulted
from the day I accepted your flower
but forgot to forward its fragrance
to others.
J'ai enfin compris:
mon malheur a commencé le jour
où j'ai accepté ta fleur
mais oublié de redonner son parfum aux autres.


Third Section: Fall
Troisième Section: l’Automne

* * * * * * * *
As the leaves withered,
I came to the understanding:
If I trade the invisible for the seen,
the loser is no one but me.
Devant les feuilles jaunissantes,
je me suis rendu compte -
Si j’échange l'invisible contre le visible,
je serai la seule perdante.

* * * * * * * *
My joy is the leaves of the tree:
the higher, the more luxurious.
My sorrow is the scars of the tree:
the lower, the more evident.
Ma joie est semblable aux feuilles de l'arbre:
plus elles sont hautes, plus elles sont luxueuses.
Ma douleur s’apparente aux cicatrices de l'arbre:
plus elles sont basses, plus elles sont évidentes.

* * * * * * * *
Golden waves of wheat skip along
with joyful laughter.
Those who have not sown
quietly yield their way.
Les vagues de blé dorées se déchaînent comme un rire joyeux.
Ceux qui n’ont pas semé cèdent tranquillement le passage.


* * * * * * * *
A weary swallow I am,
returning to my beloved land.
I recognize my old nest under the eaves,
but not those who inhabit it.
Je suis une hirondelle épuisée,
retournant dans mon pays bien-aimé.
Je reconnais mon vieux nid resté sous le toit,
mais pas celles qui l’habitent.

* * * * * * * *
My cup
brims with Your sweet dew.
I shall no longer be a lonely tramp
knocking on strangers’ door,
begging for a few drops of water
to dampen my flaming soul
Mon verre
déborde de ta douce rosée.
Je ne serai plus un vagabond solitaire
frappant à la porte des inconnus,
implorant quelques gouttes d'eau
pour arroser mon âme enflammée.

* * * * * * * *
In spring, I planted bitter sufferings.
In fall, I harvested my sweet fruits.
Au printemps, j'ai planté des souffrances amères.
À l'automne, j'ai récolté mes fruits sucrés.


* * * * * * * *
What difference is between you and me?
We are two random sparks
who escaped the campfire He lit.
Quelle est la différence entre toi et moi?
Nous sommes deux étincelles
qui ont échappé au feu de camp qu’Il alluma.

* * * * * * * *
I do long for success,
but only with the stipulation
you and I share the same tune.
Je désire le succès,
mais seulement avec l’éventualité que
toi et moi partagions le même chant.

* * * * * * * *
My dream soaked in rain.
I wrung it out
and hung it on the rainbow.
Mon rêve est trempé dans la pluie.
Je l'ai essoré
puis accroché sur l’arc-en-ciel.

* * * * * * * *
When you stroll by
on the old tree in my heart,
half of the leaves sway in joy
and the other half sigh in pity.
Lorsque tu passes
sur le vieil arbre qu’abrite mon cœur,
la moitié des feuilles se balance dans la joie
et l'autre moitié soupire de pitié.


* * * * * * * *
My past is a ship
and my present a captain.
My future is where the captain steers.
Mon passé est un navire et mon présent un capitaine.
Mon avenir est l'endroit vers lequel le capitaine navigue.

* * * * * * * *
I hesitate to withdraw my happiness.
The longer it’s left in a bank,
the higher the interest.
J'hésite à retirer mon bonheur.
Plus il reste dans une banque,
plus élevé est l'intérêt.

* * * * * * * *
The long-lost dreams are phoenix trees
along the tracks of a galloping train,
patiently and obediently
waiting my return as a weary tourist
Mes rêves perdus sont des platanes
Égarées le long des rails d'un train galopant,
Attendant patiemment et docilement mon retour comme une touriste abattue.

* * * * * * * *
The silence in your eyes,
like a midnight lamp,
gleams quietly
on my incomplete poem.
Le silence dans tes yeux,
comme une lampe de minuit,
brille sagement
sur mon poème incomplet.

* * * * * * * *
My small wish is that
every word of mine is music.
My big wish is that
each poem of mine is light.
My biggest wish is that
I am the poem, the light, the music.
Mon vœu le plus simple est que tous mes mots reflètent une musique.
Mon vœu le plus grand est que chacun de mes poèmes soit lumière.
Mon vœu le plus cher est que je sois le poème, la lumière, et la musique.

* * * * * * * *
Days without you, I am a stagnant pond,
drowning others and myself.
Days with you, I am a flowing river,
enlivening others and myself.
Sans toi, je suis une mare stagnante,
Dans laquelle je me noie et noie les autres.
Avec toi, je suis une rivière courante,
qui anime les autres ainsi que moi.

* * * * * * * *
If joy has the cost of suffering,
I have to weigh on a scale
before I choose.
Si la joie a pour coût la souffrance,
Je dois les peser sur une échelle avant de choisir.




* * * * * * * *
Re sting in darkness,
I pray light to be my guardian.
Je me repose dans le noir,
en priant que la lumière soit mon ange gardien.

* * * * * * * *
I would rather meet you in my poems
than in the steaming coffee place.
In front of you will be a person
with no mask,
and the coffee you drink has no spice.
Je préfère te rencontrer dans mes poèmes
plutôt qu’au café regorgeant de vapeur.
Devant toi apparaît une personne sans masque,
et le café que tu bois n’a pas d'épices.

* * * * * * * *
O, Friend! I am already on my way!
Please draw back the curtains in your eyes
for you are the person I am to visit,
not some stranger hiding.
O, mon ami! Je suis déjà en chemin!
Tire les rideaux dans tes yeux, je t’en prie!
C’est toi que je veux bien voir,
pas l’étranger qui se cache.

* * * * * * * *
What I prayed for is harvested
and stored in a granary.
What I am praying for is sown
and sprouting.
Ce pour quoi j’ai prié est récolté et mis en réserve dans un grenier.
Ce pour quoi je prie est semé et commence à germer.

* * * * * * * *
Towards a faraway place,
I contemplate the grounded fallen leaf,
where I will also be led.
Vers un endroit lointain,
Je contemple la feuille tombée à terre,
Où je serai aussi conduite un jour.

* * * * * * * *
When you are away,
I sing my longing to the birds.
Only they know where you hide.
Pendant ton absence,
je chante mon affection aux oiseaux.
C’est qu’ils savent où tu te caches.



* * * * * * * *
I am lonely,
not for going against others
but for going along with them.
I am happy,
not for having everything
but for having nothing.
Je suis seule, non pas parce que je suis contre les autres,
mais parce que je me laisse porter par eux.
Je suis heureuse, non pas parce que j’ai tout,
mais parce que je n’ai rien.


* * * * * * * *
Because they neglected their dreams
they claim mine are unreal.
Parce qu'ils ont négligé leurs rêves,
ils prétendent que les miens sont irréels.

* * * * * * * *
In dark, no one greets me with a lantern.
So I imagine I am a lantern,
who greets me in the dark.
Dans l’obscurité, personne ne m’accueille avec une lanterne.
Donc, j'imagine que je suis une lanterne, qui m'accueille dans le noir.

* * * * * * * *
Very important things I will behold
with my eyes.
Most important things I will observe
with intuition.
Je regarde les choses très importantes avec mes yeux.
J’observe les choses les plus importantes avec intuition.

* * * * * * * *
Tiptoeing, heart pounding,
into an empty cave I step
to meet my date from a previous life.
Sur la pointe des pieds, le cœur battant,
Je pénètre une caverne vide
pour aller à mon rendez-vous
d'une vie antérieure.

* * * * * * * *
My friends say I am distracted,
but little do they know,
I focus on you alone.
Mes amis disent que je suis distraite.
Peu le savent, mais je me concentre sur toi seul.

* * * * * * * *
No one has seen an atom,
but none doubt.
Few have seen you,
but why do they doubt you?
Personne n'a jamais vu un atome, mais personne n’en doute.
Peu de gens t’ont vu, mais pourquoi doutent-ils de toi?

* * * * * * * *
Under the tree I meditated on you
until mountains across the way came over
and silently sat by my side.
Sous l'arbre, je méditais sur toi
jusqu'à ce que les montagnes d'en face vinrent
et silencieusement s’assirent à mes côtés.


* * * * * * * *
You came in rustling of withered flowers,
guiding me to your boundless forest
for a rest.
Tu viens dans l’agitation des fleurs fanées,
et m’amènes vers ta forêt immense pour me reposer.

* * * * * * * *
After pursuing many things I realized
they were just names
given to you by me.
Après avoir poursuivi de nombreuses choses,
je me suis rendue compte -
elles n’étaient que des noms différents que je t’ai donnés.

* * * * * * * *
I am happy not because
the world has changed,
but because the eyes
I behold the world with have.
Je suis heureuse, non pas parce que le monde a changé,
mais parce que les yeux avec lesquels je vois le monde ont changé.

* * * * * * * *
When my heart has only room for love,
it has ample space for the whole world.
Quand mon cœur ne fait de la place qu’à l'amour,
il a l’espace suffisant pour le monde entier.

* * * * * * * *
I am silent
when mindfully listening to your talk.
I talk
when dutifully expressing your silence.
Je me tais quand je suis concentrée sur tes paroles.
Je parle quand tu me demandes d’exprimer ton silence.

* * * * * * * *
On an azure beach
I picked up a conch shell and held it to my ear.
I heard the ocean sound and our laughter
skipping along waves.
Sur une plage azur,
ramassant un coquillage, je l’ai porté à mon oreille.
J'ai entendu le bruit des océans et nos rires
Gambadant le long des vagues.

* * * * * * * *
Why do I need compliments from others?
Nothing compares to
a loving expression in your eyes.
Pourquoi ai-je besoin des compliments des autres?
Rien n’est comparable à l’expression de l’amour dans tes yeux.


Fourth Section: Winter
Quatrième section: l’Hiver

* * * * * * * *
All shall fade in time,
including the measuring clock.
Tout devrait se dissiper dans le temps,
y compris l'horloge qui le mesure.

* * * * * * * *
The nightingale
is me with frosty temples,
gazing at barren boughs,
calling for my lost dreams.
J’incarne le rossignol aux tempes grisonnantes,
regardant les rameaux desséchés,
appelant mes rêves perdus.




* * * * * * * *
On the old battle field,
shadows of swords and knives,
cries of pain and wounds
have turned into white snow,
caressing the crumbled tombs.
Sur l'ancien champ de bataille,
Les ombres des épées et des couteaux,
Les cris de douleur et les blessures
se sont transformés en neige blanche,
caressant les tombes effondrées.

* * * * * * * *
Under the silent pine tree
in the last drop of dripping snow,
I hear your footsteps drawing near.
Sous le pin silencieux,
À travers la dernière boule de neige qui tombe,
J'entends tes pas qui s'approchent.

* * * * * * * *
I cannot see you,
not because you hide in darkness
but because your light dazzles the sky.
Je ne peux pas te voir, non pas parce que tu te caches dans l'obscurité,
mais parce que ta lumière éblouit le ciel.

* * * * * * * *
Handing me a key to the castle,
you said:
“Go in and serve your master.”
I entered and found on the throne
myself.
En me donnant une clé du château, tu m’as dit:
'Vas servir ton maître.'
Je suis entrée et me suis moi-même trouvée sur le trône.

* * * * * * * *
A whole life
flattened into a portrait
hung on the wall
gazing at you and me.
Toute une vie
décrite en forme de portrait
accroché sur le mur
nous regarde.

* * * * * * * *
Your arrival
leaves no room for my melancholy,
who combed her hair and stormed out
without even taking her belongings.
Ton arrivée
ne laisse pas de place à ma mélancolie,
qui peigne ses cheveux et claque la porte
sans même prendre ses affaires.

* * * * * * * *
I planted the flower, but you planted me.
I appreciate the flower,
while you are appreciating me.
J'ai planté la fleur, mais tu m'as plantée.
Je regarde la fleur, tandis que tu me regardes.

* * * * * * * *
I thought my dreams from previous lives
were blown away by wind.
But why are stars twinkling in dark cosmos
leading me on my way?
J'ai pensé que mes rêves de vies antérieures
avaient été emportés par le vent.
Mais pourquoi les étoiles scintillant dans ce cosmos obscur me guident sur mon chemin?

* * * * * * * *
Music is merely the silence between notes.
As I understand silence, I understand You.
La musique est simplement le silence entre les notes.
Si je comprends bien le silence, je Te comprends.

* * * * * * * *
Night built my ladder
to reach your wall at first light.
La nuit construisit mon échelle
pour atteindre ton mur à la première lueur.

* * * * * * * *
Stepping into the tranquil woods,
saluting you with my raised hand,
you reply with a ray of sunlight.
J’entre dans le bois paisible,
et te salue avec la main levée,
tu me réponds avec un rayon de soleil.

* * * * * * * *
My sorrows were dinosaurs,
grimly crawling on the ground.
Extinct they are not
but evolved to small species of bird.
Mes chagrins étaient des dinosaures,
rampant lugubrement sur le sol.
En voie de disparition ils ne sont pas,
mais ont évolué pour devenir de petites espèces d'oiseaux.


* * * * * * * *
No one knew you came
except for a child playing in the rain
who smelled the fragrance of your cape.
Personne ne savait que tu étais ici,
seul un enfant qui jouait sous la pluie
sentit le parfum de ta cape.

* * * * * * * *
My happiness is a secret spring
found in the depth of mountains.
To my fill I drank, then hurriedly
went to fetch the still thirsty.
Mon bonheur est une source secrète
que j’ai trouvé dans la profondeur des montagnes.
J’ai bu à en être rassasiée, puis en toute hâte je suis partie
pour ramener ceux qui avaient encore soif.

* * * * * * * *
My friends say I ignore them,
but when I pass by, they look away.
Did I forget them,
or did they fail to recognize me?
Mes amis prétendent que je les ignore,
mais quand je passe devant eux, ils détournent les yeux.
Les ai-je oubliés,
ou n'ont-ils pas réussi à me reconnaître?

* * * * * * * *
Why do I long to meet you
if we have never been apart?
Pourquoi ai-je envie de te rencontrer
si nous ne nous sommes jamais séparés?

* * * * * * * *
Tranquility is what my heart yearns for,
and once obtained,
it will have no more need.
La tranquillité est tout ce que mon cœur réclame,
et une fois obtenue, il n'aura plus d’autre besoin.

* * * * * * * *
I am reluctant to fall asleep
as the stars have just awakened.
Je suis réticente à m'endormir
car les étoiles viennent de se réveiller.



* * * * * * * *
If I have a worry
my only worry is being in your debt
due to my ignorance.
Si j'avais un souci,
Ce serait d’avoir une dette envers toi
à cause de mon ignorance.

* * * * * * * *
Everyone sees my silence
except you who hear its melody.
Tout le monde voit mon silence,
sauf toi qui entend sa mélodie.


* * * * * * * *
A bird released by you I am.
At the very last melody of mine,
I take a bow and return to my nest.
Je suis un oiseau que tu as libéré.
A ma dernière mélodie,
Je m’inclinerai et retournerai dans mon nid.

* * * * * * * *
Splashing in the River of Eternity
are not spindrifts,
but songs I sang for you alone.
Ce qui rejaillit sur la Rivière de l'Éternité,
ce ne sont pas des embruns,
mais les chansons que j'ai chantées pour toi.

* * * * * * * *
From my heart
you swept the last fallen leaf
and gave me back a whole spring.
De mon cœur,
tu as balayé la dernière feuille flétrie
et m'a redonné un printemps tout entier.

* * * * * * * *
You planted spring in your winter
then watered it with snow.
Tu as planté le printemps en hiver
puis l’a arrosé avec de la neige.





* * * * * * * *
In a desert I fell asleep.
On a flourishing date-palm I awakened.
In the dead silence
your singing comes near,
drifting along the great walls of flowers.
Dans un désert j’étais endormie.
Sur un palmier-dattier florissant, je me suis réveillée.
Dans un silence de mort,
ton chant s'approche
le long de grands murs de fleurs.


Volume2 Simple Heart
Volume2 <>

* * * * * * * *
The strongest love is quiet;
the simplest heart is the noble.
L’amour le plus fort est tranquille;
le cœur le plus simple est noble.

* * * * * * * *
In the shadow of a solitary rock
the beach hides fervent love
for the ocean.
Dans l'ombre d'un rocher isolé,
la plage cache son amour fervent pour l'océan.


* * * * * * * *
The shore of the pond
adores the other side.
La rive de l'étang
adore le bord opposé.

* * * * * * * *
The flower left without taking leave.
The wind searched every corner.
La fleur est partie sans prendre congé.
Le vent la cherche dans tous les coins.

* * * * * * * *
When he dreams of kissing the flower,
she also dreams of falling in love with him.
Quand il rêve de baiser la fleur,
elle aussi rêve de tomber amoureuse de lui.


* * * * * * * *
A bee I am
in a blaze of colors.
I wait to behold
my only blossom.
Je suis une abeille
dans un éclat de couleurs,
attendant de voir
ma seule fleur.

* * * * * * * *
On hands and knees a horde of worker ants
serve their Queen,
but she is melancholy after losing her
only lover.
Sur les mains et à genoux une horde de fourmis ouvrières servent leur reine,
mais elle est triste après avoir perdu son seul amant.

* * * * * * * *
Rainbow and the star fall in love
though they have never met.
L’arc-en-ciel et les étoiles tombent amoureux,
mais ils ne se sont jamais rencontrés.

* * * * * * * *
Ocean cradles the world gently,
soothing a restless child.
L’océan berce le monde avec douceur,
calmant un enfant agité.


* * * * * * * *
In a flower her love hides,
reaching the root of her heart. Dans une fleur son amour se cache,
atteignant la racine de son cœur.

* * * * * * * *
Earth adores the sun so much
her heart radiates heat.
Wind takes pity,
fanning to cool her down.
La terre adore le soleil follement,
son cœur rayonne de chaleur.
Ayant pitié d’elle,
le vent lui souffle dessus pour qu’elle refroidisse.



* * * * * * * *
The ticking clock is only the beating of
Your heart.
Le tic-tac de l’horloge n’est que le battement de ton cœur.

* * * * * * * *
I asked: “If your heart is so peaceful,
why does the ocean mirror your restless
shadow? ”
You laughed, “Because you only saw the
surface of the sea.”
J'ai demandé: «Si ton cœur est si paisible,
pourquoi l'océan reflète-t-il ton ombre remuante? »
Tu as rit, «Parce que tu n’as vu que la surface de la mer».

* * * * * * * *
A mystic rainbow illuminates the sky.
Away from the altar walks the melancholy friar,
chanting a hymn towards heaven.
Un arc-en-ciel mystique illumine le ciel.
Le moine mélancolique quitte l’autel,
chantant un hymne vers le paradis.

* * * * * * * *
I love roses and chrysanthemum,
but never will I put them in one vase.
J'aime les roses et les chrysanthèmes,
mais jamais je ne les mettrai dans un vase.

* * * * * * * *
Two ocean waves in love
finally met to rub shoulders,
unlikely to reunite.
Deux vagues de l'océan qui s’aiment se touchent enfin,
Mais il est peu probable qu’elles se réunissent.

* * * * * * * *
I sing songs to hide my silence.
I write poetry to free my hidden heart.
Je chante des chansons pour cacher mon silence.
J'écris de la poésie pour libérer mon cœur caché.




* * * * * * * *
Chil dren climb trees to peep at adults.
willow branches bend down to their lost childhood.
Les enfants grimpent aux arbres pour observer les adultes.
Les branches de saule se baissent pour se rappeler de leur enfance.

* * * * * * * *
Nature outdoes humans.
It treats all equally.
La Nature surpasse l'Homme.
Elle entreprend tout de la même façon.

* * * * * * * *
Yin and yang swing back and forth in a bell.
Life and death open and close in a lotus.
Le yin et le yang oscillent dans une cloche.
La vie et la mort s'ouvrent et se ferment dans un lotus.

* * * * * * * *
The stone beneath the wheel is hurt and weeping.
The ground, looking at her gently, says,
“Why cry? When you and I are one,
you have eternal life.
Bullies will be buried underneath us.”
Blessée, la pierre sous la roue pleure.
Le sol, en la regardant doucement, dit,
«Pourquoi pleurer? Lorsque toi et moi ne formeront qu’ un,
tu auras la vie éternelle.
Les intimidateurs seront enterrés en dessous. »

* * * * * * * *
As soon as the bird returned from his long journey,
the flower, his lover, woke up and welcomed him.
“How did you know I have returned? ”
“By my fragrance left on you last year, ”
whispered the flower.
Dès que l'oiseau revint de son long voyage,
la fleur, son amant, se réveilla et lui souhaita la bienvenue.
«Comment as-tu su que c’était moi? »
«D’après mon parfum que j’avais laissé sur toi l'an dernier, '
murmura la fleur.




* * * * * * * *
Unwi lling, the steadfast star departs
long after morning’s arrival.
The person she intended to enlighten
took no notice of her.
À contrecœur, l’étoile obstinée s’en va
longtemps après l'arrivée du matin.
La personne qu’elle voulait éclairer
ne lui a prêté aucune attention.

* * * * * * * *
The scientist says, “I interpret the rational.”
The poet says, “I interpret the beautiful.”
And You say, “You both rely on hypothesis,
and you both have true evidence.”
Le scientifique dit, « j’interprète ce qui est rationnel. »
Le poète dit: «J’interprète ce qui est beau. »
Et Tu dis, « Vous vous appuyez tous les deux sur des hypothèses,
et vous avez tous deux des preuves véritables. »


* * * * * * * *
You arrive at night
when all labels attached to you have faded.
Tu arrives dans la nuit,
Après que toutes les étiquettes apposées sur toi aient été enlevées.

* * * * * * * *
All think he pleases you,
but none go to appreciate
the grand banquet you prepared.
Tous pensent qu'il te plaît,
mais personne ne va apprécier
le grand banquet que tu as préparé.

* * * * * * * *
Never would I believe in never!
I am reluctant to cage imagination.
Je ne crois jamais à Jamais!
Je suis réticente à l’idée de mettre mon imagination dans une cage.





* * * * * * * *
T he bird says,“Not all in quietness is quiet.
Those who sing will sing nevertheless.”
The star says,“Not all in darkness is dark.
Those who shine will shine regardless.”
L'oiseau dit, «Tout n’est pas calme dans le calme.
Ceux qui chantent vont chanter quand même. »
L’étoile dit, « Tout n’est pas sombre dans l’obscurité.
Ceux qui brillent vont briller malgré tout. »

* * * * * * * *
The rainbow is a bridge:
On one side, prayers rise from earth.
The other echoes heaven.
L'arc-en-ciel est un pont:
d'un côté, des prières émergent de la terre.
De l’autre, des échos émanent du Ciel.

* * * * * * * *
Why do you want to make my acquaintance
when already we have met in my poems?
Pourquoi voulez-vous faire ma connaissance
puisque nous nous sommes déjà rencontrés dans mes poèmes?

* * * * * * * *
Morning sun wakes up, one by one, the trees.
Night stars cradle, each by each,
the flowers to sleep.
Le matin, le soleil réveille doucement les arbres, uns à uns.
La nuit, les étoiles bercent tendrement les fleurs, unes à unes.


* * * * * * * *
A moth dances in the dark,
giving the last and best dance to light.
Un papillon de nuit danse dans le noir,
offrant la dernière et meilleure danse à la lumière.

* * * * * * * *
Diamonds are precious,
not for the price people attach to them,
but for their glimpse of the other world hidden in them.
Les diamants sont précieux,
non pas pour le prix que les gens leur accordent,
mais pour la clarté dissimulée de l'autre monde qu’ils incarnent.

* * * * * * * *
When desires get in a rush,
people drive sports cars to capture them.
When illusions become too immense,
people build skyscrapers to store them.
Quand les désirs sont urgents,
les gens conduisent des voitures de sport pour les attraper.
Lorsque les illusions deviennent trop immenses,
les gens construisent des gratte-ciel pour les stocker.

* * * * * * * *
God says: I will judge the one who raised his knife,
and the one who provoked him to raise it.
Dieu dit: Je vais juger celui qui a brandi son couteau,
et aussi celui qui l'a poussé à le faire.

* * * * * * * *
People complain to God: “Love is like a toothbrush:
when finally soft,
it is too old to keep.”
God replies: “Why cannot it be like your teeth:
the more you brush them,
the more purely they shine? ”
Les gens se plaignent devant Dieu: « L'amour est comme une brosse à dents – quand elle devient finalement douce, elle est trop vielle à garder. »
Dieu leur répond: «Pourquoi elle ne peut pas être comme les dents - plus vous les brossez, plus elles brillent purement? '

* * * * * * * *
Half water and half fire,
half dirt and half wood,
half yin and half yang,
all want to become you, but none can.
It is only half of you they imitate.
Tu es moitié eau, moitié incendie,
moitié sol, moitié bois,
moitié yin, moitié yang,
Tous veulent te ressembler, mais personne n’y arrive.
C’est seulement une moitié de Toi qu'ils imitent.

* * * * * * * *
Craving is like water flowing from a fountain.
The stronger the flow, the harder it smashes.
La cupidité est comme l'eau d'une fontaine.
Plus fort est le courant, plus violente est la chute.


* * * * * * * *
When Truth flowers, all marvel at its beauty.
When Truth bears fruit, many avoid its produce.
Who wants to be first to experience its flavors?
Lorsque la Vérité est florissante, tous s’émerveillent de sa beauté.
Lorsque la Vérité est fructueuse, tous évitent ses bienfaits.
Qui veut être le premier à goûter ses saveurs?

* * * * * * * *
God holds a mirror and says:
“Look, you are all me,
except the images are distorted.”
Dieu tient un miroir et dit:
«Regardez, vous êtes tous moi,
sauf que vos images sont déformées. »

* * * * * * * *
Light accompanies people,
but they regard it as a nuisance.
La lumière accompagne les gens,
mais ils la considèrent comme une nuisance.

* * * * * * * *
People kneel in front of the carved God.
The sculptor beams at the light who was
his model.
Les gens sont à genoux devant la sculpture de Dieu.
Le sculpteur sourit à la lumière qui était son modèle.

* * * * * * * *
Time is a river.
Space is its banks.
People are fish,
and the unfinished dream of Adam and Eve
reflects on its surface.
Le temps est un fleuve.
L'espace est ses rives.
Les gens sont des poissons,
et le rêve inachevé d'Adam et Eve
est reflété à sa surface.

* * * * * * * *
In the mysterious outpost of the alchemist,
three tiny bottles are labeled:
salt, sulphur, and mercury.
People use three bottles as they practice alchemy:
body, mind, and spirit.
Dans la hutte mystérieuse de l'alchimiste,
trois petites bouteilles sont étiquetées:
le sel, le soufre et le mercure.
Les gens utilisent ces trois bouteilles quand ils pratiquent l'alchimie:
le corps, le cœur et l'esprit.

* * * * * * * *
When the lamp turned on,
Dark said to her,
“I’ll go out for a stroll
and be back soon.”
Lorsque la lampe est allumée,
L’obscurité lui dit:
«Je vais faire une petite promenade
et revenir bientôt. »


* * * * * * * *
All assume you are quiet and speechless.
They know not you speak with light, heat,
color, and fragrance.
Tous supposent que tu es timide et silencieux.
Ils ne savent pas que tu parles avec la lumière, la chaleur, la couleur et le parfum.

* * * * * * * *
Who said you are formless?
When the sun rises in the east
amid the shadows of first light,
whose smiling dimples will appear?
Who said you are soundless?
When the sun blazes in the west
in mystic flames,
whose soft songs will be heard?
Qui a dit que tu n’as pas de formes?
Lorsque le soleil se lève à l'est
dans les ténèbres de la première lueur,
à qui appartient le sourire naissant?
Qui a dit que tu es muet?
Quand le soleil brille à l'ouest
en flammes mystiques,
De qui les douces chansons que nous entendront seront?


Collection 3 <>
Collection 3 <>

People gaze in wonder
at irremovable footprints on the moon.
Has a single footprint
ever been wiped off the earth?
Les gens s'émerveillent
des empreintes indélébiles sur la lune.
Est-ce qu’une seule empreinte
a été enlevée de la terre?
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Once the umbilical cord
between you and me is cut,
I will wither away
like a dried flower.
Une fois que le cordon ombilical
entre toi et moi sera coupé,
Je disparaîtrai
comme une fleur séchée.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡

What should I be proud of?
Even if I were a moon,
my luminescence is merely
light from the sun De quoi pourrais-je être fière?
Même si j'étais la lune,
ma luminescence serait simplement
la lumière du soleil.


﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Newton says
gravity has an inverse relation
to the distance of objects
with one exception -
my love for you.
Newton dit
que la gravité a une relation inverse
à la distance des objets
avec une seule exception -
mon amour pour toi.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Solitude comes
opening my door closed
towards heaven.
La solitude apparaît,
ouvrant ma porte fermée
vers le ciel.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I did not hear your footsteps
for my heart was raining.
Je n'ai pas entendu le bruit de tes pas
car mon cœur pleuvait.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Only you see the human virtue
emerging like a chick,
little by little
pecking the shell. Tu es le seul à percevoir la vertu de l'homme
émerger comme un poussin,
peu à peu
picorant la coquille.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You have sufficient love to hurt me,
pruning the sick leaves and branches
so I have enough space
to blossom.
Tu as suffisamment d’amour pour me faire du mal,
taillant les branches et les feuilles malades
afin que j’aie assez d’espace pour m’épanouir.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You fell into my dream with imprudence
without reading the sign that says:
Cliff! Danger! Keep Out!
Tu es tombé dans mon rêve avec imprudence,
sans même lire ce qui est écrit sur la porte:
Falaise! Danger! Tenir à l'écart!
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
The nectar I drink today
is a precious vintage
brewed from
yesterday’s pain. Le nectar que je bois aujourd'hui
est un vin précieux,
brassé de la douleur d’hier.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
When I am thirsty
a scoop of spring water is all I need.
When I am longing for you,
where is your fountain
to quench my thirst?
Quand j'ai soif,
une coupe d'eau de source
est tout ce dont j’ai besoin.
Quand je te désire,
où est ta fontaine
pour étancher ma soif?

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
A combustible ice I am,
hidden in permafrost,
awaiting your breeze passing by,
releasing the passion
buried for thousands of years.
La glace combustible que je suis,
cachée dans le pergélisol,
attendant ta brise qui passe,
libère la passion
enterrée depuis des milliers d'années.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
How can I not love you?
Aren’t your shining eyes
the only lamp
illuminating my darkest night?
Comment puis-je ne pas t’aimer?
Tes yeux brillants ne sont-ils pas
l’unique lampe
illuminant mes nuits les plus sombres?

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
It is not that I can’t swim.
I am reluctant to be thrown in the rapids
and swept away by your current.
Ce n'est pas que je ne peux pas nager.
Je suis peu disposée à me jeter dans les torrents
emportés par ton courant.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
My riddled ship
after countless rough rides and storms
is stranded on your gentle ripples.
Mon bateau délabré
après de durs trajets et des tempêtes
a échoué sur tes ondulations douces.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I shook off my shrunken leaves,
waiting for your spring
to dye green
my new branches.
J'ai secoué mes feuilles sèches,
attendant que ton printemps
colore mes nouvelles branches.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
A chrysalis I was
struggling in your cocoon for thousands of years.
The moment I take off
I see you are but a ray of light
glimmering on the heavy wall
built by myself.
J'étais une chrysalide,
luttant dans ton cocon
pendant des milliers d'années.
Au moment où je décolle,
Je vois que tu n’es qu’un rayon de lumière
brillant sur ce mur épais
que j’ai moi-même construit.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
The gorgeous flower says,
'Why do you praise me?
Beauty is transferred through me
from the person above
who created me
in the first place. '
La magnifique fleur dit,
'Pourquoi me louez-vous?
La beauté a été transférée vers moi
par la personne ci-dessus,
qui m'a créé
au commencement. '
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You cast a tender look at the earth.
From then on, what floats in the ocean is
no longer water
but liquid life.
Tu as jeté un regard tendre sur la terre.
Dès lors, ce qui flotte sur l'océan
n’est plus de l'eau
mais la vie dans sa forme liquide.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I am proud
for I harvest invisible things,
like Your wind brushing the field.
Je suis fière
car je récolte des choses invisibles,
comme ton vent qui effleure le champ.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You came to me like a fog
and then you were gone like a mist.
I was sorry for not knowing you well,
but now I am more sorry for not knowing myself.
Tu es venu à moi comme une brume,
tu en es reparti comme un brouillard.
J’étais désolée de ne pas t’avoir bien connu,
mais je suis encore plus désolée de ne pas me connaître moi-même.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I thought I had lived in pursuit of freedom.
I did not know a tyrant born of ignorance
was waited on by me, day and night.
Je pensais que je vivais en quête de liberté.
À mon insu, j’étais aux ordres d’un tyran né de l'ignorance, jour et nuit.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I have two doors.
One holds inventory for my history,
the other, storage for my future.
However, I lost the keys to both doors.
J'ai deux portes.
derrière l’une d’elles se trouve l’inventaire de mon passé,
et de l'autre, ce que me réserve l’avenir.
Cependant, j'ai perdu les clés des deux portes.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
He
leaning on the sunset
contemplates the other shore of the sea.
She
leaning on the seaside
contemplates his profile in sunset.
Lui,
s'appuyant sur le coucher du soleil,
contemple l'autre rive de la mer.
Elle,
s'appuyant sur le bord de mer,
contemple son profil au coucher du soleil.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Oh, famished soul!
Tell me what you like to eat or drink
and where I am able to buy what you prefer.
Oh, âme affamée!
Dis-moi ce que tu aimes manger ou boire
et où je peux les acheter.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Ah, my spirit!
If I don’t want to become the fruit of all evil.
How can I ignore you, the seed of all good? Ah, mon esprit!
Si je ne veux pas devenir le fruit de tous les maux.
Comment puis-je t’ignorer, toi la semence de tous les bienfaits?

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
A tiny firefly you are,
enlightening the darkest layer of my sky.
tu es une petite luciole,
éclairant la couche la plus sombre de mon ciel.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
It is not that I don’t admire the beautiful,
but I admire more the orchestrator of beauty.
Ce n'est pas que je n'admire pas ce qui est beau,
mais j'admire plus le chef d’orchestre de la beauté.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
What I yearned to abide with
is the first to leave.
What I asked for with most zest
comes to me without being beckoned.
Ce à quoi je désirais me conformer
est le premier à me quitter.
Ce que je désirais avec le plus grand enthousiasme
m’arrive sans aucun signe de ma part.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Mankind is a lonely fish
swimming in an ocean of infinity
with no aim.
L'homme est un poisson solitaire
qui nage sans but dans un océan infini.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Yesterday is the mist
lingering outside the window every night
declining to enter.
Hier ressemble à la brume qui
traîne en dehors de ma fenêtre toutes les nuits,
refusant d'entrer.


﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Happiness is the rainbow
everyone sees,
but no one can reach.
Le bonheur est l'arc en ciel
que tout le monde voit,
mais que personne ne peut atteindre.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Outside the window,
flowers bloom. Birds chirp,
but I am still covered with frost and ice.
Spring traveled around the world
forgetting only my corner.
Hors de la fenêtre,
les fleurs s'épanouissent;
les oiseaux gazouillent,
mais je suis encore couverte de gelée et de glace.
Le printemps a fait le tour du monde
et oublié mon petit coin.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Everest is not the most difficult to surpass,
but the wall of space-time.
L’Everest n'est pas le plus difficile à surpasser,
mais le mur de l'espace-temps.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Wealth is a ship.
The tug-boat is yourself.
La richesse est un navire.
Le remorqueur c’est vous.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Once in my life
when I did not anticipate dawn,
your star lit up my night.
Une fois dans ma vie,
alors que je n'avais pas prévu l'aube,
ton étoile a illuminé ma nuit.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Sorrow is my long-carried luggage.
Poetry is its safe deposit box.
Mon chagrin est un bagage que j’ai longtemps porté.
La poésie est mon coffre-fort.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
They only see the storm I launched,
but you see the rainbow in my heart.
Ils ne voient que la tempête que j'ai lancée,
mais tu vois l'arc en ciel dans mon cœur.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
When it is dark,
my heart gets up to close the door.
Quand il fait sombre,
mon cœur se lève pour fermer la porte.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Small as a leaf,
my poem
is my footprint.

Petite comme une feuille,
mon poème
est mon empreinte.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Humans ask Lord, 'What’s the difference between your world and ours? '
Lord replies, 'In your world, when you gain something, you lose perhaps more.
But in my world, when you lose something, you gain more in return. '
Les humains demandent au Seigneur, «Quelle est la différence entre ton monde et le nôtre? ' »
Le Seigneur leur répond: «Dans le vôtre, quand vous gagnez quelque chose, vous perdez peut-être plus.
Mais dans le mien, lorsque vous perdez quelque chose, vous gagnez plus en retour. »
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I give in to You
because I'm tired of giving in to circumstances.


Je m'abandonne à Toi
parce que je suis fatiguée de m’abandonner aux circonstances.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
A silent standing forest I am,
watching cosmos drifting away before my eyes
in the form of a leaf.
Je suis une forêt silencieuse,
regardant le cosmos s'éloigner devant mes yeux
comme le ferait une feuille.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I sit on the beach, beaming.
Every century
I release one sailboat onto the sea
with a different name written on it.
Je suis assise sur la plage, souriante.
Chaque siècle,
Je lâche à la mer un voilier,
sur lequel un nom différent a été inscrit.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Don’t ask what season I am in.
My heart is now hibernating.
Ne demande pas de quelle saison je suis.
Mon cœur est maintenant en hibernation.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Ah, Lord! If you want me to ripen faster,
please cause my photosynthesis
to last longer.
Ah, Seigneur! Si Tu veux me faire mûrir plus vite,
de grâce fais en sorte que ma photosynthèse dure plus longtemps.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Your smile
stuns all those who are stunning.
Your light
radiates all who are radiant.
Ton sourire
étourdit tous ceux qui sont étourdissants.
Ta lumière
rayonne sur tous ceux qui sont rayonnants.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
I am a flower in your hand.
Inhale, I open.
Exhale, I fade.
Je suis une fleur dans ta main.
J’inspire, je fleuris.
J’expire, je flétris.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You illuminate me with your light.
With my poems,
I project your light back.
Tu m’éclaires avec ta lumière.
À travers mes poèmes,
J’en projette le retour.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
If I have to submit,
it will be to no one but the Eternal.
Si je dois me soumettre,
Ce ne sera devant personne d’autre que l'Eternel.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Sorrow of my soul is stained glass
used to build tomorrow's castle.
La tristesse de mon âme est semblable aux verres teintés
utilisés pour construire le château de demain.
﹡﹡﹡﹡﹡﹡
You yearned to visit,
So I constructed a bridge
with my poems for you to cross.
Tu veux me connaître.
J'ai donc construit un pont de poèmes
pour ta traversée.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Each wrinkle on my face
is a footprint left by my climbing.


Chaque ride sur mon visage
est une empreinte laissée par mon escalade.

﹡﹡﹡﹡﹡﹡
Dawn wakes up from sleep.
On her snow mountain
standing in its own light
are traces where I climbed.
L’aube se lève après le sommeil.
Sur sa montagne de neige,
debouts face à leurs propres ombres,
apparaissent les traces sur lesquelles je suis montée.
Songs of A Mountaineer

Les Chansons d'un Alpiniste


*******
I cannot recall
the distant beckoning,
but it remembers me.
Every night it reminds me
in my dreams.
Je ne me souviens pas
de cet appel lointain,
mais il se souvient de moi.
Chaque nuit, je m’en rappelle
dans mes rêves.

*******
The day I was born,
the door of my grave opened,
waiting for my approach,
step by step.
Le jour où je suis née,
la porte de mon tombeau était ouverte,
attendant ma venue,
étape par étape.


*******
I am wooden blocks stacked by a lonely angel,
who built me into funny shapes,
only to pull them down and start over again.
Je suis comme des morceaux de bois
empilés par un ange solitaire,
façonnée en de drôles de formes,
dans l’unique but de les renverser et recommencer à nouveau.


*******
Painful memories
follow me like clouds.
Les souvenirs douloureux
me suivent comme des nuages.


*******
Your drum accelerates.
I keep missing its beat.
Votre tambour accélère.
Son rythme continue de m’échapper.

*******
You open like a book before me,
but I have yet to learn your language.
Tu es un livre ouvert devant moi,
mais je dois apprendre Ta langue.

*******
Pulling myself up on my wall of desire,
I peep at the world fleeting by.
Rampant sur le mur de mes désirs,
je lance un regard furtif sur ce monde éphémère.


*******

A rock known as ignorance blocks my river of wisdom.
I do not know how to remove it with the force of thought.
Un rocher s’appelant ignorance s’interpose sur ma rivière de sagesse.
Je ne sais pas comment l'enlever avec la force de la pensée.


*******
I appear in the world as a fruit.
Throughout my life, I seek the original seed.
Je me présente à ce monde comme un fruit.
Toute ma vie, je cherche la graine d'origine.


*******
In the narrow mouth of the mountain pass,
vagabonds leave countless footsteps.
My heart longs for adventure yet hesitates.
Dans la bouche étroite du col de montagne,
des vagabonds laissent d’innombrables traces.
Mon cœur aspire à l'aventure mais hésite encore.


*******
I know I have to ascend the mountains,
but where is my path?
Je sais que je dois gravir les montagnes,
mais quel chemin dois-je emprunter?


*******
At midnight, I knock anxiously on Your door.
'Is there a shortcut up the mountain? '
From inside the door, I hear Your laughter.
'Ah, if there was, wouldn’t the earthworm by your feet use it? '
À minuit, je frappe à Ta porte avec impatience.
'Y a-t-il un raccourci qui mène au sommet de la montagne? '
À travers la porte, j'entends ton rire.
'Ah, s'il y en avait un, le ver de terre à tes pieds ne l’utiliserait-il pas? '


*******
The people in the valley are having a joyous time in their houses.
Why do I need to be a solitary mountaineer?
You respond, 'Which do you prefer: a cozy room or the whole world? ”
Les habitants de la vallée s’amusent bien dans leurs maisons.
Pourquoi ai-je besoin d'être un alpiniste solitaire?
Tu réponds: «Que préférez-vous: une chambre confortable ou le monde entier? »



*******
On the mountain of life,
I have climbed many times,
each time with a different backpack.
La montagne de la vie,
je l’ai escaladée à plusieurs reprises,
chaque fois avec un sac à dos différent.


*******
I hurry up the mountains,
casting a last glance at the grass
wrapped around my feet.
Je me hâte vers les montagnes,
jetant un dernier regard sur l'herbe
enroulée autour de mes pieds.


*******
Curiosity and anxiety followed me along,
one ahead,
one behind.
La curiosité et l'angoisse m’accompagnent,
l’une précède,
l’autre suit.


*******
'May I pass you? ' fearfully, I ask the devil blocking my way.
'Going up or down? ' he growled.
'Up.'
'I only look after the descending ones, '
he replies, yielding.
'Puis-je passer? ' demandai-je avec crainte au diable qui bloquait mon chemin.
«Monter ou descendre? » grommela-t-il.
«Monter. »
«Je m’occupe seulement de ceux qui descendent, »
répondit-il, en s’écartant.


*******
I have nothing.
Before me is all emptiness.
Behind me are trailing thorns.
Je ne possède rien.
Devant moi, tout est vide.
Derrière moi, des épines traînent.


*******
The mountains are silent.
Only my past rustles beneath my feet.
Les montagnes sont silencieuses.
Seul mon passé murmure sous mes pieds.



*******

In the dark of night,
your melancholy eyes follow my way,
together with the moon.
Dans l'obscurité de la nuit,
tes yeux mélancoliques me suivent
avec la lune.


*******
The world is a witch.
I fell under her spell,
turning from an angel into a person.
Le monde est une sorcière.
Je suis tombée sous son charme,
passant d'un ange à une personne.


*******
I am a dry riverbed
with joy evaporated,
pain and confusion
exposed by the scorching sun.
Je m’apparente à un lit de rivière asséché
d’où la joie s’est évaporée,
et dont la douleur et la confusion
sont exposées par le soleil brûlant.


*******
I did not fail to notice
the bank full of bright flowers
where a stream of joy flows.
I’m not looking for flowers
but the source of the stream.
Je n'ai pas manqué de remarquer
la banque pleine de fleurs aux couleurs vives,
d’où coule un torrent de joie.
Je ne recherche pas les fleurs,
mais la source du ruisseau.


*******
A blast of lonely wind blew by,
creasing my forehead then ceasing my confusion
in mountain-like solitude.
Un coup de vent a soufflé,
froissant mon front et dissipant ma confusion
dans la solitude des montagnes.


*******
I am prudent with each step
for everywhere lies traps of temptation.
Je suis prudente à chaque étape,
parce qu’en tout lieu résident les pièges de la tentation.


*******

Dear birds, I do not expect to have your wings,
but I do yearn
to hear mountaineers’ stories
from your perspective. Chers oiseaux, je ne m'attends pas à avoir tes ailes,
mais j’aspire à entendre les histoires des alpinistes sous le même angle que vous.



*******
Sorrow is like the small pebbles on the mountain ridges.
I stepped on one,
releasing more.
Le chagrin est semblable aux petits cailloux sur les crêtes de montagne.
J'ai marché sur un,
J’en ai fais tomber plusieurs.

*******
The past is like the bird who jumped elegantly into flight.
I reached out to catch it but caught only a handful of mist.
Le passé est cet oiseau qui a sauté avec élégance et volé.
J'ai tendu la main pour l’attraper mais ai juste saisit une poignée de brume.


*******
The red azalea said to the purple azalea on the other side of the hill,
'Thank God! Although I do not have freedom to approach you,
at least I have freedom to love you.'
L'azalée rouge dit à l'azalée violette de l'autre côté de la colline,
«Dieu merci! Bien que je n'aie pas la liberté de t’approcher,
au moins, j'ai la liberté de t’aimer. »


*******

Oh, Lord, how do I love without suffering?
The Lord says, “Appreciate the flower but never pick it.”
O, Seigneur, comment puis-je aimer sans souffrance?
Le Seigneur dit: «Appréciez la fleur, mais ne la saisissez point. »

*******


My never-ending thoughts speed like an express train.
I am nothing more than a passenger.
Mes pensées infinies sont comme un train à grande vitesse qui file.
Je ne suis qu'une passagère.


*******
Ah, Moonlight,
you do not need to knock on the door.
The window is open.
Ah, cher clair de lune, tu n'as pas besoin de frapper à la porte.
La fenêtre est ouverte.


*******
Teary-eyed,
I drank in one gulp
the tenderness brought from You by the moon.
Les larmes aux yeux,
j'ai bu d'un trait
la tendresse envoyée par la lune en toi.

*******
The world is a bench in the park.
As soon as I get up, someone else occupies my spot.
Le monde s’assimile à un banc dans un parc.
Dès que je me lève, quelqu'un d'autre prend ma place.



*******
The firefly asks me with curiosity,
'Why don’t you turn on your light as I do? '
Ashamed, I hide my face in the darkness.
La luciole me demande avec curiosité,
'Pourquoi n’allumez vous pas votre lumière comme je le fais? '
Honteuse, je cache mon visage dans l'obscurité.



*******
An artist is
the one who abandons an entire desert
for a beloved flower.
Un artiste est
celui qui abandonne un désert entier
pour une fleur bien-aimée.



*******
The cloud is cooler than I,
believing firmly that an aimless drift
will take it to the right place.
Le nuage est plus serein que moi,
croyant fermement que ses déplacements anodins
le conduiront au bon endroit.



*******
'Tell me, Lord, how do I keep that fleeting rainbow? ”
You respond, “To keep it, become it.”
«Dis-moi, Seigneur, comment puis-je garder ce arc-en-ciel éphémère? »
Tu réponds: «Pour le retenir, deviens en un. »



*******
My sorrow is an owl,
sneaking from his nest on a dark night,
preying on my meager joy.
Ma douleur s’apparente à un hibou,
sortant furtivement de son nid dans la nuit obscure,
s’attaquant à ma maigre joie.



*******
My heart lowers its branches,
enduring the wind of suffering.
Mon cœur abaisse ses branches,
endurant le vent de la souffrance.


*******
At the crucial moment when the storm pushes me off the precipice,
You reach from behind and drag me into a cavern.
Au moment fatidique où la tempête m’emporte sous le précipice,
Tu me tires par derrière et m’entraînes dans une caverne.



*******
My ignorance
pushes me into the world heavy in debt.
When I leave, I hope I owe nothing.
Mon ignorance
me conduit dans ce monde avec une lourde dette.
Quand je partirai, j'espère que je ne devrai rien.


*******
The moment before the shrub’s collapse,
she entrusted her last flower
to the earth.
À l’instant qui précéda l'effondrement de l'arbuste,
elle confia sa dernière fleur
à la terre.



*******
The line of black birds
is my released sorrow.
If you see them,
do not reveal their way home.
La rangée d'oiseaux noirs
est ma douleur que je libère.
Si vous les voyez,
ne leur révélez pas le chemin du retour.



*******
The inscriptions on the roadside’s gravestones
were names I used in my previous lives.
Les inscriptions sur les pierres tombales le long de la voie
sont des noms que j'ai utilisés dans mes vies antérieures.


*******
The mature part of most people is the skin of a fruit.
The flesh part is yet to ripen.
La côté mature de la plupart des gens est semblable à la peau d'un fruit.
La chair est encore verte.


*******


If I have to return all the treasures You gave me,
allow me to return my poetry at the very last minute. Si je dois restituer tous les trésors que tu m'as donnés,
permets-moi de rendre ma poésie à la dernière minute.

*******
I stood at a fork in the road, having no idea which way to take.
A gloomy man walked past me on one side.
A cheerful bird flew past the other.
So I followed the bird.
Je me tenais à une intersection sur la route, sans savoir quel chemin prendre.
Un homme mélancolique passa devant moi sur un côté.
Un oiseau joyeux survola l'autre.
J'ai donc suivi l'oiseau.

*******
No one cheers for me
but a bunch of purple flowers,
sticking their heads out of a heavy frost,
gazing at me, eyes wide open.
Personne n’a applaudit pour moi,
mais un bouquet de fleurs violettes,
dressant leurs têtes contre une forte gelée,
me regardait, les yeux grands ouverts.



*******
Fog wakes up early with me in the morning,
accompanying me for a while
before sneaking away.
Le brouillard se lève tôt avec moi le matin,
m'accompagnant un certain temps
avant de s’éclipser.


*******
Winter is near.
My river gradually turns into ice.
My hope grows as lean as the last weathered tree branch.
Should I continue to clamber?
L'hiver est proche.
Ma rivière se transforme peu à peu en glace.
Mon espoir devient aussi mince que la dernière branche fanée.
Dois-je continuer à grimper?


*******
Loneliness chased me to the edge of the cliff.
La solitude m'a poussée au bord de la falaise.


*******
As I’m about to give up,
I see You transform into a tiny red flower,
sitting on the snowy ground, waiting for me to pass. Sur le point d'abandonner,
je te vois muer en une petite fleur rouge,
assise sur le sol enneigé, attendant que je passe.



*******
When I am finally as quiet as the moonlight,
the darkness retreats to the other side of the moon.
Quand je suis enfin tranquille comme le clair de lune,
l’obscurité bat en retraite sur le coté.

*******
I regret less my missing
a chance to express my love for you
than the chance to love you.
Je regrette moins l’incapacité d'exprimer mon amour pour toi
que celle de t’aimer.


*******
One can fall in love with several people,
but the one called lover
should be the same person.
On peut tomber amoureux de plusieurs personnes,
mais l’être aimé devrait être la même personne.


*******
Little kids are cute.
They believe unreservedly in the potential You planted in them.
Les petits enfants sont mignons.
Ils croient sans réserve au potentiel que Tu as installé en eux.

*******
Like shells, I string up my yesterdays,
hanging my necklace on a large rock in the mountains.
Comme des coquilles, j’empile mes vieux jours,
et accroche mon collier sur un gros rocher dans les montagnes.


*******
I would not love you
if your world had all but me;
I would not love you
if your world had no one but me.
Je ne t’aimerais pas
si ton monde était constitué de tout sauf moi;
Je ne t’aimerais pas
si ton monde n’avait personne d’autre que moi.


*******
I am a tree planted by myself.
To sweeten my fruits,
I constantly search out new grafts.
Je suis un arbre que j’ai moi-même planté.
Pour adoucir mes fruits,
je recherche en permanence de nouveaux greffons.

*******
The bygone flower of love
appears charming
but is already dispersed.
Even if you mean to pick it,
nothing remains but a few dead petals.
La fleur d'amour du passé
semble charmante
mais déjà dispersée.
Même si tu veux la prendre,
il ne reste que quelques pétales mortes.


*******
The snail seems to know exactly where he is going.
Shamefully, I yield to him.
L'escargot semble savoir exactement où il va.
Honteusement, je m’écarte.

*******
The roots of my sufferings
were planted in the valley.
I have to go uphill.
Les racines de mes souffrances
ont été plantées dans la vallée.
Je dois la gravir.


*******
I am not lonely tonight
for the night and I are having an exchange.
Je ne suis pas seule ce soir
car la nuit et moi avons un échange.


*******
I am ashamed of the never-ceasing fire.
Attachments are its fuel.
J'ai honte du feu qui ne s’éteint jamais.
Mes désirs l’attisent.

*******
The more I carry,
the more vast seems the wilderness I have to cross.
Plus je subis,
plus grand est le désert que je dois traverser.


*******
I pray
it will always be the boat of light that carries me across the river of time.
Je prie
que ce soit toujours le bateau de la lumière qui me portera à travers le fleuve du temps.



*******
Such a long way,
such a silent night,
the chimes of an ageless temple
urge me to be on my way.
Un si long chemin,
Une nuit si calme,
les cloches d'un temple ancien
me poussent à partir.


*******
I am a pile of raw rocks.
You extract from me
the gems You needed.
Je suis un amas de roches.
Tu extrais de moi
les gemmes dont tu as besoin.


*******
The lake of wisdom glitters not far from me.
I cannot see its depth.
J’aperçois l’éclat du lac de sagesse près de moi.
Je ne peux pas voir sa profondeur.


*******
Ah, Past!
If you mean to pay me a visit,
please, come along with wisdom.
Do not come empty-handed.
Ah, Passé!
Si tu veux me rendre visite,
s'il te plaît, emporte avec toi de la sagesse.
Ne te présente pas les mains vides.


*******
I am a poet. I'm only responsible for what is most beautiful in the world.
The rest is the responsibility of politicians.
Je suis une poète.
Je suis uniquement responsable de la beauté dans ce monde.
Le reste appartient aux politiciens.


*******
What I'm looking for is true happiness,
not a hearsay rumor.
Ce que je recherche est le bonheur véritable,
non une rumeur passagère.


*******
You say, 'No matter how insignificant you are,
I can still grow a garden in you.'
Tu dis: «Peu importe que vous soyez autant négligeable,
Je peux toujours faire pousser un jardin en vous. »


*******
If I still have suffering,
I have yet to learn the song
even birds know how to sing.
Si j'ai encore de la peine,
Je devrais malgré tout apprendre la chanson
que même les oiseaux savent chanter.


*******
The little devil looks at his senior with envy.
'How do you force the most talented person to become the most mediocre? '
The senior devil shrugs. 'I never forced him. I just kept flattering him.' Le petit diable regarde son supérieur avec jalousie.
'Comment pouvez-vous forcer la personne la plus douée à devenir la plus médiocre? '
Le supérieur hausse les épaules. «Je ne l'ai jamais forcée. Simplement je n'arrêtais pas de la flatter. »



*******
The reformed Evil says,
“I did not convert into goodness, but I gave way to her.”
Le Méchant reformé dit,
«Je ne me suis pas convertit en bonté, mais je lui cède ma place. »



*******
The crawling worms are smarter than people.
They esteem the earth that sustained them.
Les vers qui rampent sont plus intelligents que les gens.
Ils ont de l’estime pour la terre qui les a soutenus.


*******

Greed has but one face,
but she wears the dresses most appealing to my tastes.
La cupidité n’a qu’un visage,
mais elle porte les robes qui m’attirent le plus.


*******
Every emotion is a cloud.
My efforts reach the top of the stratosphere.
Toute émotion est semblable à un nuage.
Mes efforts atteignent le sommet de la stratosphère.



*******
Humans do not always see themselves clearly.
Many are but water plants, peeping at their reflections in the muddy pond. Les humains ne se voient pas toujours clairement.
Beaucoup ne sont que des plantes aquatiques jetant un coup d’oeil à leurs reflets dans l'étang boueux.


*******
Happiness is a backyard.
Neglected, it becomes arid.
Cultivated, it grows lush.
Le bonheur est une arrière-cour.
Négligée, elle devient aride.
Cultivée, elle est luxuriante.



*******
The world was eaten by moths of greed.
A group of children hold up the empty frame with a thin stick of bamboo.
Le monde a été englouti par des mites de cupidité.
Un groupe d'enfants soutiennent le cadre vide avec un bâton en bambou fin.



*******
Joy walked away from me, accidently rubbing my shoulder,
but I did not recognize him at the time.
La joie s'éloigna de moi, frôlant mon épaule au passage,
mais à cet instant précis je ne l'ai pas reconnue.




*******
The rich are poor because of the ignorance of their wealth.
The poor are rich because of the neglect of their poverty.
Les riches sont pauvres à cause de l'ignorance de leurs richesses.
Les pauvres sont riches en raison de la négligence de leur pauvreté.



*******
Suffering and happiness eroded me,
turning me into a limestone cave.
La souffrance et le bonheur m’ont érodée,
faisant de moi une grotte en calcaire.


*******
I point my gun at suffering.
Wisdom dashes over to stop me.
'Suffering has been my traveling companion,
so please pardon him.'
Je vise la souffrance avec un fusil.
La sagesse se précipite vers moi pour m’en empêcher.
'La souffrance était mon compagnon de route, pardonne la s'il te plaît.'


*******

God says,
'No one has the freedom to avoid their debts,
but those who love Me
will have freedom in how to pay them back. '
Dieu dit,
'Personne n'a la liberté d’éviter leurs dettes,
mais ceux qui m'aiment
auront la liberté dans la façon de les payer.'
*******

Book knowledge is a breeze brushing over the lake’s surface.
Real wisdom is a tsunami storming out of the soul.
La connaissance d’un livre est une brise qui souffle à la surface du lac.
La vraie sagesse est un tsunami affluant de l'âme.



*******
I’m invisible.
The mask I wear
life lends me temporarily. Je suis invisible.
Le masque que je porte,
la vie me le prête temporairement.



*******
The joy I am looking for is unbreakable.
La joie que je recherche est indestructible.


*******
Trudging along with my walking stick,
I greet unseen companions.
Me baladant péniblement avec ma canne,
Je salue mes compagnons invisibles.


*******
I'm lying in Your arms,
contented, like moss sunning on a rock.
Je me suis couchée dans Tes bras,
contente, comme la mousse qui ensoleille un rocher.


*******
The bonfire has been extinguished.
Night has made my bed,
but my soul,
full of aspiration,
hesitates to sleep.
Le feu a été éteint.
La nuit a fait mon lit,
mais mon âme,
pleine d'aspiration,
hésite à dormir.


*******
The world is a half-collapsed temple.
With my poetry
I rebuild the missing part.
Le monde est un temple à moitié effondré.
Avec ma poésie,
je reconstruis la partie manquante.


*******


The clouds are fleeting and unpredictable,
but they are my only companions on this lonely journey. Les nuages sont éphémères et imprévisibles,
mais ils sont mes seuls compagnons durant ce périple en solitaire.

*******
The heavenly river
is looking for the thirsty.
La rivière céleste
cherche les assoiffés.


*******
Gratification gently bound his limbs,
leaving him an inch away from greatness.
Doucement, sa satisfaction lui a ligoté les membres,
l’abandonnant désormais à un pouce de la splendeur.


*******
Most people are
drowned in the river of fate.
Few build a bridge over which they cross their destiny with ease.
La plupart des gens sont
noyés dans le fleuve du destin.
Peu construisent un pont d’où ils peuvent traverser leur destinée avec aise.



*******
I was about to pick the fruit, when someone reached and took the whole branch.
Hence I gave him my basket for easier carrying.
J'étais sur le point de cueillir les fruits, quand quelqu'un surgit et prit toute la branche.
Je lui ai donc donné mon panier pour faciliter son transport.


*******
The sun says,
'It is not I who shone on the flower.
It is she who reached out and touched me.'
Le soleil dit,
'Ce n'est pas moi qui rayonnait sur la fleur.
C'est elle qui a tendu la main et m'a touchée. '


*******
The visible part of me is a grain of sand.
The invisible part of me is a mountain range.
La partie visible en moi est un grain de sable.
La partie invisible est une chaîne de montagnes.


*******
Those who think the world is unfair
are those short of patience.
Ceux qui pensent que le monde est injuste
sont ceux qui manquent de patience.


*******
Not wanting the rock of world to crush me,
I built my house up high.
Ne voulant pas que le rocher du monde m'écrase,
j'ai construit ma maison par dessus.


*******
My instincts are a few flurrying leaves.
My true self is a still forest.
Mes instincts sont comme des feuilles qui errent.
Mon moi véritable est une forêt tranquille.


*******
God says, 'The world begs Me to tell them the truth,
but when I reveal it, no one believes.'
Dieu dit: «Le monde me supplie de lui dire la vérité,
mais quand je la révèle, personne ne me croit. »


*******
I am an eternal glacier
over which the Universe skates,
projecting a flashing shadow.
Je suis un éternel glacier
sur lequel l’Univers patine,
projetant une ombre furtive.


*******
The tiny jasmine says,
'All can seize me,
but who can wrestle away my sweetness? '
Le minuscule jasmin dit,
«Tous peuvent me saisir,
mais qui peut s’emparer de ma douceur? »


*******
You are not an illusion.
I am not an illusion,
nor is the vague mist an illusion.
The real illusion is
the distance between You and me.
Tu n'es pas illusion.
Je ne suis pas illusion,
la brume vague ne l’est pas non plus.
L'illusion véritable est
la distance qui nous sépare.


*******
In my anticipation of love from others,
I put a chain on myself.
When I learned to love others,
the chain fell off on its own.
Dans l’attente de l’amour des autres,
je me suis enroulée d’une chaîne.
Quand j'ai appris à aimer les autres,
cette chaîne est tombée d’elle-même.


*******

The snake prays,
Lord! Grant me the freedom of forgetting.
I still hold a grudge against the man who stepped on me a hundred years ago.” Le serpent prie,
Seigneur! Accorde-moi la liberté de l'oubli.
J'ai encore une dent contre l'homme qui m’a marché sur le pied il ya cent ans. '



*******
When You visit people,
You often let suffering, Your servant, knock on the door first.
The majority of people slam the door, shutting out both of you.
Lorsque tu visites les gens,
Tu laisses souvent ton serviteur - la souffrance, frapper à la porte en premier.
La majorité des gens claquent leur porte, la fermant devant vous deux.


*******
So-called suffering
is the soul’s unique voice. La soi-disant souffrance
est l’unique voix de l'âme.


*******
I am an accordion.
Each of my thoughts
is a key I touched.
Je suis un accordéon.
Chacune de mes pensées
est une clé que j'ai touchée.


*******
My life is my oil lamp,
only used when most needed.
Ma vie est ma lampe à pétrole,
et je ne l’utilise qu’en cas d’extrême nécessité.


*******
What flies low in the air is not fallen leaves
but my withered sorrow.
Ce ne sont pas les feuilles mortes qui volent à basse altitude dans l’air,
mais ma douleur flétrie.


*******
God wants love recipients to receive gifts with the left hand
and donate them with their right, but the problem is:
most people secretly kept a little of what should have belonged to others.
Dieu veut que les bénéficiaires de l’amour reçoivent les dons avec la main gauche,
et s’en accordent avec la main droite, mais le problème est le suivant:
la plupart des gens ont secrètement gardé un peu de ce qui aurait appartenu à d'autres.


*******
Facing the rising sun,
I sing my songs like a bird.
My soul comes up, inviting me to visit his garden.
Devant le lever du soleil,
je chante mes chansons comme un oiseau.
Mon âme apparaît, et m'invite à visiter son jardin.


*******
Hearing the footsteps of my fate catching up to me,
I smiled and waited for him.
He turned and ran away.
En entendant les traces de mon destin qui me rattrapent,
j'ai souri et l’ai attendu.
Il se retourna et s'enfuit.


*******
The flower steps out of the darkness
without a word, kneeling by the light,
she converts.
La fleur s’extirpe de l'ombre
sans un mot, puis, tombant aux genoux de la lumière,
elle se convertit.

*******
In cold and shade
a fern, tightly curls up.
Quietly, gently
bathed in your sunlight,
it unfolds.
Dans le froid et l'ombre,
une fougère s’enroule en boucles.
Tranquillement, doucement
baignant dans Ta lumière ensoleillée
elle se déploie.



*******
Sitting on the mountain ridge, I watch the world
come and go beneath the clouds.
Assise sur la crête de la montagne, je regarde
le monde qui va et vient sous les nuages.


*******
God says,
'Even if you are a wealthy prince, you still have nothing,
for the currency circulating in heaven is love.'
Dieu dit,
'Même si vous êtes un prince riche, vous ne possédez toujours rien,
car la monnaie en circulation dans le ciel, c'est l'amour. '


*******
I have been adjusting my four seasons
to coordinate with yours.
J'ai ajusté mes quatre saisons
pour les coordonner avec les tiennes.


*******
The moon opens her arms,
welcoming my butterfly-like joy.
La lune ouvre ses bras,
accueillant ma joie en forme de papillon.


*******
A heavenly aroma catches me from behind.
Intertwining my palms, I bow and give way to an invisible passerby.
Un arôme céleste se rapproche par derrière.
Joignant mes mains, je m'incline et cède la voie à un passant invisible.



*******
My love for you
is my body armor for bloody battles.
Mon amour pour toi
est mon pare-balles pour les batailles sanglantes.

*******
With a veil of suffering,
happiness chases away the coward.
Avec un voile de souffrance,
le bonheur chasse les lâches.


*******
God says, 'The things you lost but almost gained were meant for others.
The things you accidently gained but almost lost were meant to be yours.'
Dieu dit: «Les choses que vous avez perdues mais presque obtenues sont destinées à d'autres.
Les choses que vous avez accidentellement acquises, mais presque perdues doivent être les vôtres. »


*******
The bird that flew towards You
fell heavily on a mountain rock.
One day in the future,
out of the arms of that same rock,
a new bird will be released.
L'oiseau qui vola vers toi
tomba lourdement sur un rocher de la montagne.
Un jour, à l'avenir,
des bras de cette même roche,
un nouvel oiseau sera relâché.


*******
I know You are near.
I hear my soul imbibing Your eternal spring.
Je sais que tu es près.
J'entends mon âme s'imprégner de ta source éternelle.


*******
Bruised and scraped, I stagger along.
A ray of light from the mountain peak
darts out to give me a hand.
Criblée de blessure, je titube.
Un rayon de lumière au sommet de la montagne
s'élance pour me donner un coup de main.


*******
If I am dead today,
please do not mourn me.
Let me turn into a wildflower,
my fragrance carried by my fellow travelers
to the destination I failed to reach.
Si je meurs aujourd'hui,
ne soyez pas triste.
Permettez-moi de me transformer en une fleur sauvage,
mon parfum porté par mes compagnons de voyage
à la destination que je n'ai pas réussie à atteindre.


*******
The silent songs of a mountaineer embraced in my heart,
originate on Your highest mountain peak,
reaching me in the form of echoes.
Les chansons silencieuses d'un alpiniste inondent mon cœur,
provenant de ton sommet le plus haut,
arrivant jusqu’à moi sous forme d'échos.


*******
The angel guarding the Tree of Sephiroth
flies to Your windowsill like a bird.
With a childlike voice, she solemnly declares:
'The mountaineer you have been long awaiting is finally here.'
L'ange gardien de l'arbre de Sephiroth
vole à ta fenêtre comme un oiseau.
Avec une voix enfantine, elle déclare solennellement:
'L’alpiniste que vous attendez depuis longtemps est enfin arrivée.'


About Kongyin:
Kongyin is an immigrant to Canada from China, who has a Masters degree from the University of British Columbia. Kongyin has published more than a dozen of short stories about overseas Chinese. One of her stories, published by China Readers, was reprinted by seventeen other magazines, and later adapted into a TV show aired in China. Another of her short stories was voted by readers as their choice for the most touching story. Kongyin speaks various languages and was invited to visit Japan by the Japanese government. She had her own poetry column for the local Chinese newspaper, Vancouver Weekly and Toronto Weekly.

Topic(s) of this poem: simple


Comments about Simple Heart by Kong Yin

There is no comment submitted by members..



Read this poem in other languages

This poem has not been translated into any other language yet.

I would like to translate this poem »

word flags


Poem Submitted: Monday, December 7, 2015



[Report Error]